Ile Maurice: Trou-aux-Biches - La propriétaire d'un salon de massage arrêtée pour trafic humain

C'est sous une accusation provisoire de trafic humain que la propriétaire d'un salon de massage, situé sur la route Côtière de Trou-aux-Biches a été arrêtée dans la matinée de mardi. Après avoir été présentée devant le tribunal de Pamplemousses, cette femme de 38 ans et habitant la localité a retrouvé la liberté conditionnelle.

Cette affaire a été mise à jour le vendredi 14 septembre, lorsque des éléments de l'Emergency Response Service de la division nord avaient débarqué dans ce salon sur la base de certaines informations précises. Ces policiers devaient effectivement trouver deux femmes en plein ébats dans ce salon, lorsqu'ils ont enfoncé les portes de deux chambres. Elles sont âgées de 26 et 32 ans respectivement et habitent Goodlands et Cassis. Elles avaient été arrêtées sous une accusation provisoire d'assisting in brothel keeping.

Les deux masseuses avaient été présentées devant la Bail & Remand Court samedi 15 septembre, avant d'être présentées de nouveau devant le tribunal de Pamplemousses le lundi 17 septembre. Elles avaient retrouvées la liberté sous caution le même jour.

Quant à la propriétaire, elle a été appréhendée mardi matin par la police de Trou-aux-Biches. Une accusation provisoire de managing a brothel et de trafficking in persons a été retenue contre elle.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.