4 Octobre 2018

Congo-Brazzaville: Finances - Des pistes à explorer pour alléger le fardeau de la dette publique

Le comité national en charge de la gestion des passifs de l'Etat a relancé ses activités, le 4 octobre, à Brazzaville. Les cadres des régies financières et des ministères sectoriels qui composent ce comité essayeront de trouver la meilleure option pour juguler les dettes intérieure et extérieure.

Institué depuis 2008, le comité national de la dette est jusque-là demeuré non opérationnel. Cet organe essentiel de gestion des dettes de l'Etat a pour mission d'élaborer, de coordonner et de suivre la mise en œuvre de la politique nationale d'endettement public. Il aura également pour mission de veiller à la cohérence de la politique d'endettement avec les objectifs de développement et la capacité financière de l'Etat.

Le directeur de cabinet du ministre des Finances et du budget, Henri Loundou, qui ouvrait les travaux du comité, a fixé les priorités du moment. « L'activation de cet organe vise à corriger un immense besoin de coordination des activités de la dette de notre pays, activités qui sont actuellement fragmentées entre plusieurs entités. Une des priorités à donner à ce comité c'est d'abord d'actualiser le texte de base de la structure et surtout de réfléchir sur les modalités de son fonctionnement régulier », a indiqué Henri Loundou.

À ce sujet, les experts du Centre régional d'assistance technique du Fonds monétaire international ont effectué différentes missions en vue d'accompagner le secteur public congolais. Des recommandations pertinentes ont été faites sur l'amélioration de ce comité, a admis l'intervenant.

Si les chiffres de la dette extérieure du pays sont connus, la dette intérieure n'est pas encore maîtrisée. C'est ainsi que des consultants ont été désignés pour déterminer la masse exacte de cette créance. « Des opérations d'audit de la dette intérieure sont en cours et les cabinets en charge des opérations vont déposer sous peu les résultats de leurs enquêtes auprès du ministère des Finances. C'est à partir de ce moment que le gouvernement pourra, avec les moyens qu'il dispose, envisager l'apurement des passifs », a assuré Henri Loundou.

L'opération de l'audit de la dette intérieure commerciale produira un fichier unique de cette dette allant du 1er janvier 2014 au 31 décembre 2016. Les mandatés vont surtout recenser les titres de créance par année ; déterminer les montants des arriérés au 31 décembre 2016 ; vérifier et valider ces titres ainsi que vérifier la certification du service fait et les calculs de liquidation.

Congo-Brazzaville

Musique - Le reggaeman Man Aleyah et son groupe face au public ponténégrin

Le groupe Les Hérauts tisse actuellement des liens solides avec de grands artistes nationaux et internationaux et… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.