4 Octobre 2018

Afrique: CYBER-MARCHE - Vente ou arnaque cybernétique ?

Tagged:

Faire ses courses sur le web est devenu plus coûteux que faire ses courses dans les grandes surfaces commerciales. Des groupes whatsapp aux groupes facebook, en passant par son compte personnel des réseaux sociaux, des milliers de vendeurs électroniques proposent à leurs clients des articles aux prix plus ou moins élevés qui, des fois, ne correspondent pas aux catalogues en ligne. Force est de constater qu'au Gabon, ces sites de commerce ne cessent de se multiplier.

Un cybermarché est un supermarché en ligne, permettant de passer une commande sur web et se faire livrer à domicile des produits de consommation courante. Bon nombre d'internautes ont trouvé, grâce à cette vente en ligne, un moyen d'arnaquer les clients. Certains articles proposés ne correspondent pas, le plus souvent, aux produits commandés lors de la livraison. De plus, d'aucuns achètent leurs produits aux prix forfaitaires à Mont-Bouet, Petit-doubaï, Petit-paris ou encore au marché de Nkembo et viennent afficher sur le web que l'article a été acheté en Turquie, Doubaï , France , à des prix vraiment exorbitants. Mais cela n'en demeure pas moins que nous pouvons trouver des produits de qualités à prix discounts.

A ces prix doublés ou triplés s'ajoutent le problème des livraisons. L'optimisation du transport aux clients dépend de leur densité dans la zone à livrer et de leur disponibilité dans un même créneau horaire. L'enjeu étant rentable, certains vendeurs imposent à leurs clients la livraison du produit même si ce dernier peut récupérer lui-même l'article. Ainsi, il devient habituel de voir un article sur le web avec livraison Libreville 2000 fcfa, Akanda 2500 fcfa , Owendo 3000 fcfa.

Certains clients estiment que les commerçants du Web sont des malfaiteurs : « Vous n'êtes plus différents des voleurs pour certains. Lorsqu'on fait de la vente en ligne, on doit avoir un point de rencontre pour la récupération des articles. Hormis la livraison qui doit être demandée et non imposée par le vendeur. Pas de point de livraison, on impose maintenant la livraison. Si quelqu'un a son véhicule ou habite le même quartier que le vendeur, vous lui imposez la livraison. Vous appelez cela comment, si c'est pas du vol ? Vous êtes des goudronniers du secteur privé », message d'une internaute sur facebook. Une autre a ajouté « Moi,j'ai fait une commande avec avance en ligne. Je n'ai jamais été livré, je ne suis plus dans ces conneries-là ».

Ainsi, lorsque l'on fait une commande sur le web, il est important d'avoir l'esprit de discernement. Faire des comparaisons du même article chez d'autres vendeurs en ligne afin de faire un achat à prix réduit. Vérifier s'il y'a un point de livraison.

Afrique

Etudiants étrangers en France - Hausse des frais d'inscription à l'horizon 2019

Le gouvernement d'Edouard Philippe a dévoilé lundi 19 novembre un plan destiné officiellement… Plus »

Copyright © 2018 Gabonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.