Burkina Faso: Inata - Un gendarme tué dans une attaque, les assaillants mis en déroute

Photo: fasozine
Des gendarmes

«Un détachement de la Gendarmerie Nationale basé à Inata (province du Soum) a été la cible, dans la nuit de mercredi à jeudi, d'une attaque de grande envergure perpétrée par un grand groupe de terroristes lourdement armés», relate le communiqué.

Le document précise qu' «En dépit des lourds équipements des ennemies arrivés à bord de véhicules, les gendarmes très déterminées ont opposé une résistance farouche.

Toute chose qui a fait subir aux ennemis d'énormes pertes et les a mis en déroute. Le bilan définitif fait état d'un gendarme décédé et d'un autre blessé à la jambe. Le bilan définitif, côte forces du mal, sera communiqué ultérieurement.»

Le ministre de la Sécurité en a profité pour saluer «l'engagement, la détermination et la bravoure des gendarmes déployés sur le théâtre des opérations» et invité «la population à collaborer avec les FDS dans la coproduction de la sécurité en les appelant pour toute information utile aux numéros verts suivants: 16; 17; 10 10.»

Le 23 septembre dernier, un Indien, un Sud-Africain et un Burkinabè, employés de la mine d'or d'Inata ont été enlevés alors qu'ils se rendaient à Djibo.

Trois des gendarmes partis à leur recherche avaient ensuite été retrouvés morts.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.