5 Octobre 2018

Maroc: Talbi Alami - Restructurer le sport national pour qu'il réponde aux aspirations

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Rachid Talbi Alami, a indiqué, mercredi à Rabat, que son département s'attèle à la restructuration du sport national pour qu'il réponde aux aspirations et aux attentes.

Le ministère ambitionne, à travers la formation, d'orienter et de mettre à niveau la pratique sportive, en plus de la mise en place d'un système transparent à cette pratique en mesure d'atteindre les objectifs escomptés, a précisé M. Alami lors d'une conférence de presse sur "La formation dans le domaine du sport", relevant que son département a procédé à l'évaluation de la stratégie nationale du sport dans le but de capitaliser sur les points forts et pallier aux dysfonctionnements.

Cette stratégie visant un décollage du sport national puise son origine dans le message que Sa Majesté le Roi Mohammed VI avait adressé aux participants à la Conférence nationale sur le sport en 2008, a rappelé le ministre, ajoutant que le message Royal a braqué les projecteurs sur plusieurs axes ayant trait notamment à la gouvernance dans la gestion des fédérations et clubs, à l'adaptation du cadre juridique avec les mutations que connaît ce secteur, à la formation, à l'encadrement, au financement et aux infrastructures.

Pour parvenir à cette fin, M. Alami a souligné l'importance de recenser et de valoriser le patrimoine sportif national, indiquant qu'au moment où le sport est devenu une industrie fondée sur des stratégies aux contours biens définis, il s'avère désormais nécessaire de renforcer la bonne gouvernance, la transparence et le contrôle dans la gestion du sport pour jeter les fondements d'une nouvelle culture dans ce domaine. Le ministère de la Jeunesse et des Sports a signé un accord de partenariat avec le ministère de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, pour élaborer des cycles d'études intégrés -Sport-études- dans les Centres de formation sportive agréés par le ministère de la Jeunesse et des Sports, en vue de faire bénéficier les jeunes athlètes d'une formation au niveau culturel, intellectuel et sportif, en combinant l'évolution de leurs compétences sportives et en leur permettant d'acquérir les connaissances linguistiques, scientifiques et culturelles nécessaires.

Dans le même sillage, un projet de création d'un Baccalauréat sport-études est en cours d'élaboration, fait savoir M. Alami, précisant que cette initiative vise à former des sportifs de haut niveau sur les plans culturel, intellectuel et sportif et à mettre en œuvre un cadre opérationnel relatif à la création des centres sportifs.

Ainsi, la filière "Sport-études", est une filière qui débute en première année du collège jusqu'au baccalauréat, permettant aux détenteurs du "baccalauréat sport-études" de rejoindre les universités, toutes disciplines confondues, notant que les élèves les plus méritants rejoindront le Centre national des sports Moulay Rachid pour poursuivre leur formation, selon le ministre.

Par ailleurs, M. Alami a mis l'accent sur la nécessité d'assurer un environnement sportif sain au profit des associations sportives dont le nombre a atteint 361 pratiquant une formation sportive, affirmant que celles qui opèrent en dehors de la loi doivent régler leur situation avant que des mesures juridiques ne soient prises à leur encontre.

Maroc

RAM réceptionne un nouveau Boeing 787-9 Dreamliner

Royal Air Maroc a réceptionné récemment à Seattle (nord-ouest des États-Unis), son… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Libération. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.