4 Octobre 2018

Mauritanie: Atelier de concertation dans le domaine de la gestion des conflits dans les zones de crise

Les travaux de l'atelier de concertation et d'échanges sur les bonnes pratiques en matière de gestion des conflits dans les zones touchées par les crises organisé par le ministère des affaires islamiques et de l'enseignement originel et le G 5 Sahelont été ouverts mercredi à Nouakchott.

La rencontre de 3 jours, a pour objet d'approfondir les visions développées dans ce domaine et de renforcer le système sécuritaire et de valeurs des pays du Groupe dit du G5 Sahel. Il s'agit d'œuvrer à protéger les pays membres de ce Groupe contre l'extrémisme et ses effets sur les individus et la société et de stimuler la paix sociale, promouvoir l'amour et la tolérance comme le dictent les préceptes de notre sainte religion qui appelle à la paix et à la compréhension et refuse toutes les formes d'extrémisme et de violence.

Prennent part à cet atelier un groupe de Cheikhs traditionnels, d'organisations de jeunes et d'associations de femmes en plus des experts des pays membres du G5 Sahel et de ses partenaires.

Le ministre des affaires islamiques et de l'enseignement originel, M. Ahmed Ould Ahel Daoud a, dans un mot pour la circonstance, indiqué que la Mauritanie s'inspirant de la vision du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, est déterminée à suivre une approche efficiente visant à faire face au phénomène de l'extrémisme dans toutes ses formes et dimensions.

Il a ajouté que la gestion des crises dans les zones les plus exposées à l'extrémisme violent figure au premier plan dans les préoccupations des pays du G5 Sahel, ce qui requiert la poursuite de la coordination à ce sujet pour permettre l'atteinte des objectifs légitimes fixés.

A son tour, le secrétaire permanent du G5 Sahel, M. Mamane Sambou Sidiko, a précisé que la rencontre constitue un ajout de qualité dans l'action entreprise par les pays du Groupe représentés par le secrétariat permanent afin de permettre à leur peuple de vivre dans un environnement sécurisé et stable où tous jouissent de la sécurité et de la stabilité.

Il a exprimé ses remerciements aux partenaires du Groupe en général, l'Union Européenne en particulier pour leur appui constant à ses efforts en vue de l'autonomisation des populations et de la prévention des risques liés au terrorisme et à l'extrémisme dans la région.

L'ouverture de l'atelier s'est déroulée en présence du wali de Nouakchott Ouest, du conseiller du ministre des affaires islamiques chargé de la communication et d'autres personnalités.

Mauritanie

Le manque de pluies accroît les risques de malnutrition

En Mauritanie, près de 400.000 personnes sont touchées par la sous-alimentation. Les régions les… Plus »

Copyright © 2018 Agence Nouakchott d'Information. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.