Tunisie: JMC 2018 - La compétition dédiée à la musique électronique revisite le patrimoine tunisien

Tunis — La musique traditionnelle tunisienne revisitée par les musiciens électroniques, a été le thème de la dernière compétition de la 5ème édition des Journées Musicales de Carthage (JMC) qui se tient du 29 septembre au 6 octobre 2018.

Le Théâtre des jeunes créateurs de la Cité de la Culture s'est transformé, hier vendredi, lors de « la compétition dédiée au mouvement musical contemporain de la musique électronique », en une scène de musique expérimentale où les sons ancestraux du « nay » et des percussions se mélangeaient avec les rythmes modernes émis par des synthétiseurs et des programmes numérisés sur ordinateur.

Treize musiciens électroniques tunisiens et un français résidant en Tunisie ont investi la scène avec leurs ordinateurs et instruments électroniques pour donner leur perception moderne du patrimoine musical tunisien. Les artistes compositeurs, qui se produisent avec les noms de scène Zayer, Hannah Shheider, Anamorph, PSYCLWN, Aitch, Masha, Laiman, Kyotto, New man in town, Dawan, Eyth, Dipolair, Hamdi Ryeder et Storm, ont livré au public venu nombreux, un voyage musical contemporain au goût du désert tunisien et des rythmes des fêtes traditionnelles.

A cette occasion, le responsable de la compétition, Zied Meddeb Hamrouni a déclaré à l'agence TAP que la compétition est une opportunité pour mettre en valeur les musiciens compositeurs dans la scène électronique tunisienne, regrettant à ce sujet l'absence d'une législation permettant au musicien électronique ainsi qu'aux DJ de jouir de la carte d'artiste en Tunisie.

« La non-reconnaissance du statut d'artiste pour les musiciens électroniques et les Dj nuit à ces artistes et ne leur permet pas d'évoluer ou de se produire à l'échelle internationale afin de faire connaitre leur savoir-faire et faire ainsi briller la scène électronique tunisienne à l'étranger» a-t-il expliqué.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Tunisie

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.