6 Octobre 2018

Ile Maurice: Rupture du câble LION 2 - Des perturbations Internet pour encore quelques jours

Le câble sous-marin LION 2 s'est rompu dans la nuit de mercredi à jeudi, à 8-9 km des côtes du Kenya. L'incident, probablement dû aux activités maritimes, a provoqué la rupture de la connexion avec le Kenya et la diminution de la bande passante. Jeudi, les deux principaux opérateurs, Emtel et Mauritius Telecom, ont informé leurs abonnés de cette rupture de câble. Les effets pourraient continuer à se faire sentir pendant encore quelques jours.

Selon une source à Emtel, il y aura des ralentissements, surtout lors des heures de pointe, soit entre 10 et 13 heures, puis de 19 à 22 heures. La bande passante est plus utilisée pendant ces deux créneaux horaires Emtel a déjà prévu l'achat de capacité additionnelle pour pallier le ralentissement.

Mauritius Telecom, de son côté, a pris les devants en basculant ses services vers d'autres câbles. Étant membre du consortium qui gère le câble LION.

En attendant les réparations, les opérateurs ont basculé leurs services sur le câble sous-marin SAFE. Contactée, Mahanagar Telephone Mauritius Limited, qui est propriétaire de Chili, avance que la compagnie achète sa capacité de SAFE et n'a aucun souci à ce niveau.

Le câble LION 2 est important, vu que le réseau de communication est relié à l'Afrique du Nord, au Moyen-Orient, à l'Europe et à l'Asie, ce qui réduit le temps de latence pour les recherches et les communications. Il connecte Madagascar, Mayotte et le Kenya sur 2 700 kilomètres. Il est à son tour connecté au réseau LION, qui relie Madagascar à l'île de la Réunion et Maurice sur 1 090 kilomètres.

La dernière fois que les opérateurs avaient connu un tel incident, c'était en décembre dernier. Le câble sous-marin SAFE était cette fois concerné. Du côté d'Emtel, même si les ralentissements sont attendus, on attend la venue du METISS, dont Emtel est membre du consortium. Ce câble sous-marin de fibre optique va relier Maurice, l'île de La Réunion, Madagascar et l'Afrique du Sud. Six opérateurs privés se sont regroupés, soit Emtel, Canal+ Telecom, SFR, Telma, ZEOP et CEB Fibernet. Les travaux et le déploiement sont en cours. Les landing stations sont en chantier, dont celle à Maurice, où le câble va toucher terre à Baie-du-Tombeau.

Ile Maurice

Un vieux pervers lui fait des attouchements dans un autobus

«Ou pa onté?» C'est ce qu'a lancé cette jeune femme âgée d'une vingtaine… Plus »

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.