Nigeria: Qui pour affronter Muhammadu Buhari lors de la présidentielle?

Photo: Allied Congress Party of Nigeria
Oby Ezekwesili, candidate à la présidence en 2019

Le président nigérian Buhari sera candidat à sa propre succession en 2019. Il a été désigné samedi 6 octobre par son parti, l'APC. Tous les yeux sont donc tournés vers Port Harcourt où se tiennent ce week-end également les primaires du principal parti d'opposition, le Parti démocratique populaire.

Le Parti démocratique populaire (PDP) doit élire ce week-end lors de ses primaires celui qui portera ses couleurs à l'élection présidentielle. Des délégués venus de tous les Etats fédéraux choisissent à Port Harcourt, dans le sud du Nigeria, celui qui affrontera le président Muhammadu Buhari en février 2019.

Sans surprise, l'actuel chef de l'Etat a en effet été désigné samedi soir à Abuja par son parti, le All Progressives Congress (APC), pour briguer un second mandat à la tête du pays.

Sur douze aspirants au titre pour le principal parti d'opposition, deux hommes figurent parmi les favoris : l'ancien vice-président, Atiku Abubakar, 71 ans, nordiste, et l'actuel président du Sénat, Bukola Saraki, 55 ans, originaire du sud.

Les deux rivaux étaient au parti au pouvoir avant de faire volte-face pour rejoindre les rangs de l'opposition et tenter leur chance. Tous deux ont pour priorité de « restructurer l'économie rapidement », un enjeu central dans les débats entourant les primaires.

Reste à savoir si le PDP, qui a gardé le pouvoir entre 1999 et 2015, sera capable de se réinventer en véritable force d'opposition.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.