Afrique: Forum des Femmes Journalistes d'Afrique - La Tunisie aux «Panafricaines » dans sa 2ème édition à Casablanca les 26 et 27 octobre 2018

Tunis — Plus de 200 journalistes femmes de 54 pays du continent africain dont la Tunisie prendront part à la deuxième édition du Forum des Femmes Journalistes d'Afrique « les Panafricaines », qui se tiendra les 26 et 27 octobre à Casablanca sous le thème « Migrations africaines : une chance pour le continent, une responsabilité pour les médias »

Organisé par le groupe 2M et Radio 2M du Maroc, l'événement, qui sera consacré au traitement médiatique des questions migratoires vise l'adoption d'une feuille de route et d'un plan d'action du réseau pour l'année à venir.

En effet, depuis 2010, les mouvements migratoires occupent une large place dans l'actualité mondiale. Aujourd'hui, l'ONU estime que dans le monde plus de 258 millions de personnes résident en dehors de leur pays natal, ce qui représente 3,4% de la population mondiale.

Que ce soit pour des raisons politiques, économiques ou sociales, près de 66 millions de personnes dans le monde ont quitté leur région ou leur pays pour la seule année 2016. Parmi cette population, on compte 22,5 millions de refugiés, dont la moitié a moins de 18 ans. Dès lors, la question du traitement médiatique des migrations se pose, entre idées reçues, préjugés, biais régionaux, traitements simplistes et déformation de la réalité.

L'enjeu pour les journalistes est de militer pour un traitement plus juste des questions migratoires, quelle que soit leur complexité.

Ainsi, l'organisation de la deuxième édition du Forum « Les Panafricaines », sous le thème « Migrations africaines : Une chance pour le continent, une responsabilité pour les médias », se fixe pour principaux objectifs notamment : mobiliser les médias africains pour la stimulation de débats publics autour des questions de la migration, contribuer à corriger l'image du migrant aux yeux des opinions publiques, que ce soit en Afrique ou dans le reste du monde et favoriser une plus grande visibilité des questions migratoires spécifiques aux femmes, que ce soit dans leur pays d'origine ou leur pays d'accueil.

Il s'agit également de s'appuyer sur le réseau des « Panafricaines » pour consolider le respect des règles de déontologie journalistique et d'éthique professionnelle dans le traitement des questions migratoires, et ce, dans le cadre d'une approche solidaire et concertée.

Pour cela, les organisateurs ont élaboré un programme riche et participatif sur deux journées de travail, qui permettra aux Panafricaines d'échanger autour de diverses thématiques liées à la problématique centrale de l'événement et de formuler des propositions concrètes.

Le premier jour du Forum sera marqué par l'organisation d'un grand débat ayant pour thématique « D'une rive à l'autre, pour un regard juste sur les migrants ».

Cette rencontre verra la participation de spécialistes de la question migratoire tels que Larry Macaulay (Nigéria), fondateur et Rédacteur en Chef de « Refugee Radio Network » à Hambourg en Allemagne ; Rafaella Consentino (Italie), reporter pour la chaine de télévision

« Rai » spécialisée dans les questions migratoires ; Driss El Yazami (Maroc), Président du Conseil National des Droits de l'Homme (CNDH), et Patrick Otim (Ouganda), spécialiste de la migration et membre de l'organisation « Refugee Law Project » à Kampala (Ouganda). Les échanges seront modérés par Samira Sitaïl, DG adjointe en charge de l'information et des magazines de 2M.

Le programme prévoit sept ateliers dont les travaux constitueront le socle fondateur d'un plan d'action concret pour placer les questions liées à la migration au cœur des préoccupations des opinions publiques du continent.

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.