7 Octobre 2018

Ile Maurice: Port pétrolier à Albion - Début des forages ce mois-ci

L'étude de faisabilité visant à transformer une partie d'Albion en port pétrolier passe à l'étape supérieure. Des ingénieurs de la Coastal Marine Construction and Engineering Ltd effectueront des forages dans la région ce mois-ci, pour des études géotechniques.

Au sein du gouvernement, on assure que cet exercice se fera dans le respect de l'environnement. «C'est après cette étude que le gouvernement décidera s'il ira de l'avant avec le projet», déclare une source proche du dossier.

En dépit de cette assurance, les habitants d'Albion ne baissent pas la garde. Jean José Bax, président du Kolektif Ekolozik d'Albion, se demande si le gouvernement va consulter les riverains pour ce projet et dans le cadre de cette étude. «Je présume que ce ne sera pas le cas. Apré lamor, latizann.»

Pour stopper le projet, le collectif a établi un plan «secret» qu'il ne souhaite pas divulguer à la presse. Jean José Bax affirme que les habitants d'Albion continueront à militer contre cette perfidie. «Nous ne sommes pas contre le développement à Maurice, mais nous sommes contre ce projet qui n'est pas 'propre'. Ce n'est pas un combat pour une région uniquement, mais pour toute la population.»

Par ailleurs, la présence d'une plate-forme pétrolière au large du port alimente les spéculations. Non, personne n'est en train de pomper notre pétrole. En fait, il s'agit de l'Ocean Great White. La plate-forme de forage est ancrée dans le port pour un arrêt technique depuis vendredi 5 octobre. En provenance de Malaisie, elle fait route vers Las Palmas, aux îles Canaries.

Selon Raj Pareemanen, de WD Associates Ltd, qui a permis au bateau de faire un arrêt chez nous, plusieurs raisons poussent une plate-forme comme celle-ci à faire escale dans différents ports. Pour changer d'équipage ou pour un ravitaillement en carburants, entre autres.

Stockage: cinq nouvelles cuves à Mer-Rouge

Elles sont cinq. Elles sont prêtes. Elles sont connectées entre elles grâce à un pipeline. Les cuves, installées à Mer-Rouge, serviront à stocker 25 000 tonnes métriques des produits pétroliers, ce qui représente des réserves de 27 jours de diesel et 30 jours d'essence. Le projet a coûté Rs 575 millions.

Ile Maurice

Meurtre de Jenny Tossé - Jenisen Ramen a voulu consommer du raticide pour se tuer

Il a participé à une reconstitution des faits d'une heure et trente minutes ce lundi 19 novembre. Lors de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.