8 Octobre 2018

Congo-Brazzaville: Finances publiques - Des gestionnaires initiés à l'usage d'un logiciel de contrôle

Les responsables administratifs et financiers des structures étatiques vont désormais se connecter à un serveur pour émettre et recevoir le formulaire des dépenses de fonctionnement. Le dispositif est censé assurer la traçabilité dans la gestion des fonds publics.

Un Système intégré de gestion des finances publiques (Sigfip) est expérimenté par le ministère des Finances et du budget, à travers sa direction du système d'information.

Aussi ce ministère forme-t-il à ce sujet ses cadres et ceux des ministères dépensiers sur la chaîne de la dépense et les exigences de transparence. Après la formation de la semaine dernière, une session similaire devrait s'ouvrir le 8 octobre, à Kintélé, dans la banlieue nord de Brazzaville.

Ces rencontres, destinées surtout aux responsables financiers des départements ministériels, visent à vulgariser les réformes en cours et les modes de justification des dépenses de l'Etat. Un site d'initiation est même créé pour former à distance les cadres à l'usage des services numériques. « La formation en ligne permet de faciliter l'accès à toutes les administrations », a indiqué Guy Noël Londongo, le directeur du système de l'information.

Pour le directeur de cabinet du ministre des Finances, Henri Loundou, cette initiative s'inscrit dans le cadre du processus de modernisation des régies financières, en lien avec le cadre harmonisé édicté par la Communauté économique et monétaire des Etats de l'Afrique centrale.

« Ce nouveau cadre juridique est à mettre à l'actif du ministre de tutelle, Calixte Nganongo, dont l'ambition est de réformer, informatiser et interconnecter toutes les régies financières, afin de simplifier, moderniser et sécuriser la collecte des recettes et l'exécution des dépenses », a-t- il déclaré. Il a ajouté que cela va orienter le budget vers la recherche des résultats et engager les administrations sur la performance.

Le Sigfip, d'après Henri Loundou, est le pendant informatique du nouveau cadre d'exécution budgétaire. Son implémentation complète permettra au pays de faire un bond important dans la modernité, en ce qui concerne l'élaboration du budget, son exécution en recettes et en dépenses. Il permettra aussi de maîtriser l'information financière échangée entre les différentes institutions, notamment le gouvernement, la Cour des comptes et de discipline budgétaire, etc.

Congo-Brazzaville

Journée internationale de l'enfance - Les autorités de la ville côtière rassurent les enfants de leur soutien

Le Samu social Pointe-Noire, point focal du réseau des intervenants dans le phénomène des enfants… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.