8 Octobre 2018

Sud-Soudan: Impressionnante mutinerie dans une prison

Photo: Premium Times
Photo d'illustration

Au Soudan du Sud, des dizaines de personnes détenues à la Blue House (La maison bleue), un centre de détention de Juba géré par le renseignement, ont pris des armes et se sont soulevés. Un mouvement de colère pour dénoncer notamment des détentions sans aucun procès. Les prisonniers se sont finalement rendus aux autorités, mais cette affaire pointe le double langage du pouvoir.

Selon plusieurs détenus, leur mouvement n'était pas préparé. Après des mois de colère et de frustration, ils se seraient soulevés pour faire connaître leurs conditions de détention. Présenté comme le meneur, Keribino Wol a expliqué que des hommes masqués avaient emporté des prisonniers pendant la nuit. « Ça dure depuis des mois. Certains d'entre nous sont pris et on ne les revoit jamais », a-t-il déclaré.

La situation s'est tendue. Des dizaines de détenus ont volé des armes et se sont déployés notamment sur le toit, tandis que les forces de sécurité encerclaient le bâtiment. Selon plusieurs sources, la prison contiendrait 300 à 400 détenus dont beaucoup attendraient un procès depuis des mois, voire des années. Une partie étant également enfermée pour leurs opinions politiques. Keribino Wol a même révélé la présence de Marko Lokidor, un gouverneur d'opposition enlevé au Kenya en décembre et dont les proches avaient perdu la trace.

Les renseignements ont donné une autre version, affirmant que quinze détenus avaient désarmé cinq gardes endormis et utilisé d'autres prisonniers comme boucliers humains, ajoutant que l'établissement ne gérait que 60 personnes. En tout cas, selon le ministre de l'Intérieur, la mutinerie s'est finalement terminée dans le calme et les mutins ont fini par déposer les armes. Un événement qui fait toutefois désordre. Fin septembre, le président Kiir avait annoncé la libération des détenus, sans effet pour l'instant. Le gouvernement nie farouchement la présence de prisonniers politiques au Soudan du Sud.

En savoir plus

Un soulèvement dans une prison de Djouba

En réaction à un soulèvement au centre de détention Blue House (« La maison bleue… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.