Sud-Soudan: Un soulèvement dans une prison de Djouba met en évidence les problèmes profondément ancrés dans le système judiciaire

Photo d'illustration
communiqué de presse

En réaction à un soulèvement au centre de détention Blue House (« La maison bleue »), géré par le Service national de la sûreté (NSS) à Djouba, la capitale sud-soudanaise, la directrice adjointe du bureau régional d'Amnesty International pour l'Afrique de l'Est, la Corne de l'Afrique et la région des Grands Lacs, Sarah Jackson, a déclaré :

« Les autorités du Soudan du Sud doivent de toute urgence calmer la situation à Blue House, centre de détention tristement célèbre où la détention au secret prolongée, la torture et les morts en détention sont monnaie courante.

« Des observateurs indépendants doivent pouvoir suivre toute intervention éventuelle des autorités afin de contribuer à éviter un recours à une force excessive ou d'autres violations des droits humains. Il ne doit être fait usage de la force qu'en dernier recours, et dans le strict respect du droit international. Le droit à la vie et à la sécurité de chaque personne, y compris des gardiens du centre et des passants, doit être respecté.

« Le soulèvement en cours à Blue House met en évidence les profonds problèmes du système judiciaire au Soudan du Sud. Le président Salva Kiir doit tenir la promesse qu'il a faite de libérer les personnes en détention si elles ne sont pas inculpées d'une infraction prévue par la loi. Une action concertée est nécessaire afin d'améliorer les conditions de détention, extrêmement mauvaises. »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: AI London

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.