Cote d'Ivoire: PDCI /Jérôme N'Guessan - « Ce congrès du 15 octobre ne tient pas devant la loi »

Henri Konan Bédié

Jérôme N'Guessan est le cadre du Pdci, dont les actions en justice sont dénoncées par le parti. Ci l-dessous, il réagit à la tenue du 6ème congrès extraordinaire du 15 octobre 2018 décidée lors du bureau politique du lundi 8 octobre 2018 à Daoukro.

« Le PDCI-RDA est une famille. Il connaît actuellement beaucoup de difficultés, qu'il faut résoudre avant d'aller à un congrès. Nous avons des cadres qui sont marginalisés, parce qu'ils veulent que la Côte d'Ivoire reste dans la paix en maintenant le Pdci dans le Rhdp, mouvement qui a fait élire les députés Pdci actuels.

Il faut aller à une réconciliation profonde au niveau de tous les cadres du Pdci en associant la chefferie du centre, du nord, et l'est, de l'ouest et tout ça, pour qu'on ait un Pdci fort avant d'aller au congrès. Comme je l'ai toujours dit, Henri Konan Bédié est le président à vie du PDCI-RDA .

Personne ne lui conteste cela. Mais nous n'accepterons jamais que Guikahué et son équipe, qui ont été incapables de faire élire Bédié en 2010, continuent de nous donner des instructions.

Ils ont montré leur incompétence. Ils doivent nous laisser la place et nous irons jusqu'au bout. Je ne serai pas à ce congrès du 15 octobre 2018 qui ne tient pas devant la loi.

Qu'ils aillent au congrès, je les attends. Mais je les invite à régler les problèmes en notre sein. Je ne peux pas accepter qu'Adjoumani, qui a fait revenir Bédié de l'exil contre l'avis des Guikahué soit exclu du Pdci, et qu'un congrès qui se tient en l'absence d'Adjoumani soit valable.

Non, on ne nous imposera plus une manière de voir au Pdci qui n'est pas conforme à la loi ! Je les attends. Qu'ils aillent au congrès. Peut-être qu'il y aura des décisions d'apaisement, de réconciliation. Auquel cas je dirai que comme Bédié le dit lui « aucun sacrifice n'est de trop pour la paix en Côte d'Ivoire ».

Nous agirons toujours pour qu'Henri Bédié ne se sépare pas d'Alassane Ouattara. Le président Alassane Ouattara n'a jamais dit qu'il ne soutient pas la candidature d'un cadre Pdci. Qu'ils aillent au congrès. Je les attends, ça ne m'effraie pas », a-t-il dit.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.