9 Octobre 2018

Afrique: Jeux Olympiques de la jeunesse - Dakar va accueillir la jeunesse mondiale en 2022

Photo: flicker/presidencesenegal
Officialisation de l'organisation des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ), #Dakar2022

(BUENOS AIRES, Argentine) - Dakar 2022 ! C'est maintenant officiel. Les Jeux olympiques de la jeunesse (15 à 18 ans) vont se dérouler entre mai-juin 2022, à Dakar, Diamniadio et Saly. Les membres du CIO réunis en session (133ème) ont validé la recommandation de leur commission exécutive devant le Chef de l'Etat du Sénégal, Macky Sall, la mairesse de Dakar, Soham El Wardini et la délégation du CNO Sénégal conduite par son président Mamadou Diagna Ndiaye.

Ça y est ! Dakar, la capitale sénégalaise a été officiellement désignée, ville hôte des Jeux olympiques de la jeunesse, hier, lundi 8 octobre, par acclamation des membres du CIO. Dans une salle de l'hôtel Hilton de Buenos Aires, pleine à craquer, les collègues de Thomas Bach ont refusé de se livrer à un vote pour entériner la recommandation de leur commission exécutive dont les 15 membres, avaient déjà, à l'unanimité, le 7 septembre dernier, à Pyeongchang, porté leur choix sur le Sénégal qui était en concurrence avec le Botswana, la Tunisie et le Nigeria. Mais hier, c'est l'Afrique qui a été honorée. Elle a parlé d'une seule et unique voix pour porter le Sénégal à l'Olympe. Ce qui fera dire au président Macky Sall, qui a effectué, un déplacement personnel, en compagnie d'une forte délégation, que «c'est l'Afrique qui a gagné».

L'AFRIQUE SE SOUVIENDRA DE THOMAS BACH

Comme Joseph Sepp Blatter, qui a initié un turnover ayant permis à l'Afrique d'accueillir pour la première fois dans l'histoire une phase finale de coupe du monde en 2010, en Afrique du Sud, le continent noir, retiendra aussi que c'est sous le magistère de l'Allemand Thomas Bach que les Jeux olympiques sont enfin arrivés en Afrique. «L'heure de l'Afrique a sonné», avait déclaré le président du CIO, après avoir décidé que les JOJ 2022 seraient organisés sur le continent noir. Hier, comble de joie, visiblement décontracté, il lâche : «l'Afrique est unie derrière le Sénégal pour accueillir les Jeux Olympiques de la Jeunesse en 2022. C'est au tour de l'Afrique, au tour du Sénégal, avec sa population de jeunes et sa passion pour le sport».

MACKY SALL S'ENGAGE !

Après un discours hautement apprécié du Chef de l'Etat du Sénégal devant les membres du CIO, Macky Sall est revenu à la charge, suite à la désignation officielle du Sénégal comme pays hôte des JOJ, pour réitérer son engagement à ne ménager aucun effort pour la réussite des jeux. «Je voudrai en ce moment solennel et historique, pour le Sénégal et pour l'Afrique, vous exprimer, au nom de tous les peuples africains, notre gratitude et notre reconnaissance pour ce choix, certes difficile mais lucide qui correspond aux idéaux de l'olympisme. Je voudrai vous assurer de l'engagement du Sénégal et de mon engagement personnel à accompagner et à soutenir le comité national olympique. Nous ferons ce qu'il faut pour que l'Afrique reçoive dans des conditions exceptionnelles et conformes à vos standards internationaux. Soyez sûrs, que le Sénégal et l'Afrique seront à l'honneur et sauront relever le défi», a-t-il déclaré. Et d'ajouter : «en définitive, c'est toute l'Afrique, berceau de l'humanité par l'histoire et plus jeune continent par sa démographie, qui donne rendez-vous à la jeunesse».

MARIO PESCANTE INDIQUE LA VOIX A SUIVRE

Après que Docteur Ugur Erdener ait fini de justifier en tant que membre de la commission d'évaluation, le choix de Dakar 2022, le président Thomas Bach a demandé aux membres du CIO, à qui, il appartenait d'entériner la décision, de poser des questions. Soit à la délégation sénégalaise conduite par Mamadou Diagna Ndiaye.

Soit à Dr Erdener. Premier à prendre la parole, l'Italien Mario Pescante n'a pas tari d'éloges sur la capitale sénégalaise et sur les autorités de notre pays. Dirigeant sportif et homme d'affaires italien de 80 ans, non moins vice-président du CIO, il recommande que les JOJ soient attribués à Dakar par acclamation.

Macky Sall, Mamadou Diagna Ndiaye et Mme Wardini ne pouvaient pas espérer mieux. Pour autant, certains membres du CIO, ont tenu à obtenir des précisions sur le PIB du Sénégal, ses capacités à relever le défi. Mais, c'était sans compter avec le rêve qui brillait déjà les lèvres à Nawal El Mountawakel (Maroc), Paul Targat (Kenya) et autres, Sam Ramsary (Afrique du Sud), Habu Gumel (Nigeria), Lydia Nsekera (Rwanda), Aicha Garad Ali (Djibouti).

A tour de rôle, ils vont remercier le Président Thomas Bach de son idée, mais aussi saluer l'engagement du CNOSS et celui du Chef de l'Etat Macky Sall. Certains membres vont même jusqu'à lâcher des mots en wolof (diareudieuf) à l'image de K. Coventry. D'autres comme Alex Gilady vont rappeler le rôle du Sénégal au sein du CIO en citant Feu Keba Mbaye et le juge Youssoupha Ndiaye qui était dans la salle. Au finish, l'Afrique aura gagné son pari. Place maintenant au travail !

(Envoyé Spécial à Buenos Aires)

En savoir plus

Macky Sall, aux membres du CIO - «La jeunesse reste au cœur du PSE»

«Merci, Président Thomas Bach, chers amis du Comité exécutif du CIO et du mouvement… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.