Cote d'Ivoire: Municipales 2018/Cocody - 7 candidats se "défendent" à la Tronc !

Des électeurs devant un bureau de vote

Sept candidats, têtes de liste (ou leurs représentants) aux élections municipales dans la circonscription de Cocody, que sont Assemien Ehui Paul, Ahmadou Salif N'Diaye, Thierry Guédé, Jean-Marc Yacé, Jean-Marc Gauze, Kango Akou Patrick et Koudougnon Fulbert, se sont affrontés à la Table ronde de Cocody centre (Tronc), le 6 octobre 2018, dans ladite commune.

Invités à donner plus d'explications aux populations sur leurs motivations et programmes, les différents postulants à la mairie de Cocody se sont soumis à des séries de questions susceptibles de leur permettre de glaner des voix.

C'est en présence d'une centaine de personnes qu'Assemien Ehui Paul et ses adversaires ont explicité, tour à tour, leur projet de société. D'ailleurs, le premier cité a souhaité, une fois élu, créer des annexes de la mairie à la Riviera et aux Deux-Plateaux. Parce qu'il estime que la mairie a besoin d'être désengorgée.

"Depuis six mois, nous sommes prêts ", a déclaré celui qui, après avoir passé neuf années à la mairie de cette commune, est désormais dans la filière café-cacao. "

J'ai souhaité être candidat parce que j'ai constaté que les populations de Cocody ne sont pas servies à la mesure de leurs attentes", a dit, pour sa part, Ahmadou Salif N'Diaye.

Ce dernier a rassuré les populations de faire de la mairie, 'Une entreprise à vocation sociale. Avec pour souci de satisfaire aux besoins des administrés (la population, Ndlr)'.

Si Thierry Guédé appelé communément le 'Tgv' candidat indépendante, a fait le constat, comme tous les autres candidats d'ailleurs, que Cocody va mal. Il a notamment promis de faire de sa population, le socle de la réussite de Cocody.

Les quatre autres candidats ont également tout fait pour arracher le vote de chaque citoyen de la commune. Ainsi, Jean-Marc Yacé a invité la population à l'accompagner dans sa quête de transformer la commune. Et ce, dans tous les secteurs d'activités. Jean-Marc Gauze a, quant à lui, souhaité apporter un projet novateur.

"Je suis candidat pour remettre l'excellence au cœur de Cocody", a-t-il laissé entendre. Non sans ajouter que son programme est de financer les projets de la jeunesse. Kango Akou Patrick, lui, a été plus que véridique.

A l'entendre, 's' il y a 11 candidats aujourd'hui à la mairie de Cocody, c'est parce que les gens ont échoué '. Signalons que le candidat Koudougnon Fulbert lui, s'est fait représenter par Florent Asielou qui, avec brio, a défendu les valeurs de son envoyeur.

À noter que la Tronc est un ensemble de personnes qui résident dans les dix quartiers de Cocody Centre. Et ce sont des sujets d'environnement, de sécurité, santé, emploi jeunes, sports e loisirs, social et le transport, qui ont été soumis aux candidats qui souhaitent, au lendemain du 13 octobre prochain, briguer la municipalité.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.