Maroc: MEDays 2018 - L'Institut Amadeus et l'UIR lancent une formation certifiante portant sur l'Adhésion du Maroc à la CEDEAO

9 Octobre 2018
HuffPostMaghreb

Alors que l’adhésion du Maroc à la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) sera au coeur des échanges prévus lors de la prochaine édition du   Forum Medays, l’Institut Amadeus proposera au sein de l’événement, qui se tiendra à Tanger du 7 au 10 novembre prochain, une formation certifiante sur ce thème, en partenariat avec l’Université Internationale de Rabat (UIR).

On compte parmi les formateurs Abdou Diop, directeur associé du Cabinet Mazars, Yousra Abourabi, professeure assistante en relations internationales, UIR- Sciences Po Rabat, et Kofi Bentsi Bentil, vice-président du Centre IMANI pour les politiques publiques et l’éducation du Ghana.

Sur le thème “Adhésion du Maroc à la CEDEAO: Fondements et enjeux”, ce partenariat conclu entre l’UIR et l’Institut Amadeus se donne notamment pour objectif d’identifier les opportunités et défis qui accompagnent cette adhésion, d’analyser les impacts économiques, politiques, environnementaux et sociaux liés à l’intégration marocaine à l’organisation régionale,   ou encore d’approfondir la connaissance des nouveaux marchés africains et émergents.

La formation s’adresse aux cadres d’entreprises et du secteur public, aux entrepreneurs, investisseurs, porteurs de projets, acteurs de la société civile et particuliers, qui se verront remettre un certificat à l’issue de la formation. Les participants intéressés ont jusqu’au 31 octobre 2018   pour s’inscrire en ligne. 

En février 2017, le Maroc a officiellement exprimé sa volonté de rejoindre la CEDEAO, une demande à laquelle le groupement régional a donné un accord de principe. Si elle se confirme, l’adhésion à la CEDEAO impliquera notamment la libre circulation des biens, des services, des personnes et des capitaux entre le Maroc et les 15 pays membres de la Communauté.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.