9 Octobre 2018

Sénégal: L'ESP lance une licence professionnelle en génie biomédical

Dakar — L'Ecole supérieure polytechnique (ESP) de Dakar a lancé mardi une licence professionnelle en génie biomédical afin de contribuer au renforcement des compétences pratiques en technologie biomédicale.

Le lancement de cette formation d'une durée de trois ans est le fruit d'un partenariat entre l'ESP, des hôpitaux publics du pays et la coopération allemande à travers son initiative d'Alliance stratégique des professionnels biomédicaux pour l'Afrique subsaharienne.

La licence en génie biomédical prépare notamment les étudiants titulaires du baccalauréat des séries scientifiques ou techniques aux fonctions de technicien supérieur, d'assistant ingénieur, d'assistant chef de projet, entre autres, a-t-on appris lors de la cérémonie officielle de lancement.

"Cette nouvelle formation répond à un besoin de compétences pratiques dans le domaine de la technologie biomédicale au Sénégal", a expliqué Ellen Michel, responsable de l'équipe Afrique des partenariats pour le développement de l'Agence allemande de coopération internationale (GIZ).

Cette initiative lancée au Sénégal et au Kenya vise ainsi à doter les secteurs de la santé de ces pays de de ressources humaines compétentes pour prendre en charge la gestion globale du parc des dispositifs médicaux, a-t-elle indiqué.

"La création de cette licence professionnelle va contribuer à la formation de spécialistes qualifiés et de spécialités adaptées au système de santé du Sénégal et de l'Afrique de l'Ouest", a de son côté réagi Mary Teuw Niane, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.

Selon lui, cette formation ouvre des perspectives d'évolution de carrières aux techniciens supérieurs évoluant actuellement dans les établissements de santé et dans les laboratoires.

Cela constitue un socle pour un futur master qui permettrait à notre pays de se doter des ressources humaines de différents niveaux dont il a besoin en la matière, a fait savoir Mary Teuw Niane.

Il a ajouté : "Ce programme va renforcer le positionnement du Sénégal comme hub sous-régional de l'enseignement supérieur en général et de pôle de formation dans le domaine de la santé et des professions paramédicales en particulier".

Sénégal

Dernier acte de l'affaire Khalifa Sall le 20 décembre à la Cour suprême

Au Sénégal, Khalifa Sall sera fixé sur son sort le 20 décembre. C'est la date fixée… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.