10 Octobre 2018

Sénégal: Séries de meurtres dans le pays - La situation devient inquietante

Au Sénégal, on assiste de plus en plus à des cas d'assassinats, avec des mobiles parfois très légers. Le plus récent est celui du jeune Khadim Biteye, âgé de 15 ans, poignardé mortellement par son ami Pape Sow âgé de 14 ans à Yeumbeul Nord. Ce énième meurtre vient allonger la longue liste des victimes, deux jours après l'assassinat de la militante de PASTEF d'Ousmane Sonko et celui non encore élucidé du colonel des Douanes le week-end dernier à Keur Massar

La violence, avec à la clé des cas de meurtres souvent pour des prétextes fallacieux, est en train de gagner du terrain dans les comportements de certains au Sénégal, notamment en banlieue dakaroise. Il ne se passe plus une semaine voire un mois sans qu'un cas de meurtre n'ait été relayé par des médias. Pis, en l'espace de moins de deux semaines, environ 5 Sénégalais ont été assassinés par leurs compatriotes. L'une des dernières en date remonte à avant-hier lundi seulement. Un jeune du nom de Pape Sow, âgé de 14 ans a poignardé mortellement son ami Khadim Biteye, âgé de 15 ans, durant un jeu de Baby-foot au quartier Asecna de Yeumbeul Nord.

Moins de 48 heures avant, durant la Gendarmerie s'affairait autour du meurtre d'une militante de PASTEF, Mme Sonko Sokhna Mariama Sagna, tuée à son domicile à Keur Massar, le samedi 6 octobre, pour élucider les circonstances de ce drame et mettre la main sur les coupables. Alors qu'un homme de 30 ans aurait été poussé du troisième étage d'un immeuble à Zac Mbao, le même soir par deux individus qui ont pris la fuite. La veille vendredi déjà, dans cette même commune de Keur Massar, un colonel de la Douane, Cheikhou Sakho, a été retrouvé, fusillé dans sa voiture, il a été atteint d'une balle dans la tête.

L'on se souvient encore tous, il y a quelques jours de l'histoire du jeune garçon de 22 ans poignardé à mort, le 22 septembre dernier, à Guediewaye par un de ses amis lors d'une bagarre qui a viré au drame. Ceci, quelques jours avant l'assassinat de Maguette Ndiaye, la Sénégalaise tuée en Espagne par son mari lui aussi d'origine sénégalais, qui l'a égorgé sous les yeux de leurs enfants, le 25 septembre dernier. La liste est loin d'être exhaustive. Suffisant pour s'interroger sur les mobiles souvent très légers de ces cas de meurtres, notamment en ce concerne ceux impliquant le plus souvent des jeunes.

Sénégal

Les entreprises invitées à capter une niche de 4 milliards de dollars qu'offre la ZLECAF

Les hommes d'affaires et entreprises africaines sont priés de faire preuve d'audace pour tirer le maximum de… Plus »

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.