10 Octobre 2018

Afrique: Michäelle Jean pas certaine d'être reconduite à la tête de l'OIF (médias)

 Le 17ème sommet de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) s'ouvre jeudi à Erevan, la capitale arménienne, sur fond d'incertitude quant à la reconduction de la Canadienne Michâelle Jean, candidate pour un second mandat à la tête de l'instance francophone.

La rencontre de deux jours devrait de toutes les manières consacrer l'élection d'une nouvelle secrétaire générale à la tête de l'OIF, seules deux candidatures féminines ayant été enregistrées, dont celle de la SG sortante.

Michâelle Jean, qui postule à un nouveau mandat, pourrait voir ses plans contrariés par la ministre des Affaires étrangères du Rwanda, Louise Mushikiwabo.

La nouvelle élue conduira la destinée de l'OIF pour 4 ans, sachant que Mme Jean, élue par la Conférence des chefs d'Etat en 2014 lors du Sommet de Dakar, est éligible à un autre mandat.

Mais la reconduction de la SG sortante de l'OIF "reste presque impossible puisque le gouvernement canadien a fait part de son intention de soutenir le candidat +consensuel+ de l'Afrique", apprend-on de journalistes présents aux assises de l'UPF et accrédités également pour le Sommet.

L'essentiel des discussions tenues en marge des travaux des assises tournent autour du choix du gouvernement de "lâcher Michäelle Jean au profit de la Rwandaise", suivant des informations de journaux canadiens consultés sur place.

Il y a aussi que Louise Mushikiwabo avait été désignée comme candidate de l'Union africaine lors du dernier sommet des chefs d'Etat de juillet dernier à Nouakchott, en Mauritanie.

Or, le secrétaire général de l'OIF est en général élu par la Conférence des chefs d'Etat de l'OIF "de manière consensuelle", renseigne le journaliste Abdoulaye Thiam, président de la section sénégalaise de l'Union de la Presse francophone (UPF), qui a couvert près d'une dizaine de sommets de l'OIF.

Sans compter qu'il y a quelques semaines, le président français Emmanuel Macron avait également fait part de sa décision de soutenir la candidature de la Rwandaise. Autant de facteurs qui ne favorisent pas une éventuelle reconduction de l'ancienne gouverneure générale de Québec à la tête de l'organisation francophone.

Dans la capitale arménienne qui a fait peau neuve pour l'occasion, les drapeaux des pays membres comme des pays observateurs flottent à travers les principales artères, à côté du drapeau arménien.

Plusieurs chefs d'Etat et de gouvernement, dont le président Macky Sall, sont attendus dans ce pays du Caucase du Sud situé entre l'Europe et l'Asie, à une altitude moyenne de 1800 m au-dessus de la mer.

Afrique

CAN 2019 - Rwanda et RCA frustrent Guinée et Côte d'Ivoire

L'équipe du Rwanda et celle de République centrafricaine ont respectivement fait match nul 1-0 et 0-0 face… Plus »

Copyright © 2018 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.