11 Octobre 2018

Afrique: CAN 2019 - Côte d'Ivoire - Centrafrique: La température grimpe à Bouaké

Dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations TOTAL 2019, les Éléphants de Côte d'Ivoire vont être opposés aux Fauves de Centrafrique, ce vendredi 12 octobre, au stade de la Paix de Bouaké. Après un faux départ (2-3), à domicile, lors de la première journée face à la Guinée, les Pachydermes ivoiriens ont relevé la tête lors de la deuxième journée (2-1) au Rwanda. Une bonne dynamique sur laquelle l'entraîneur Kamara Ibrahim et sa troupe veulent rester.

« On doit jouer deux matches quasiment en une semaine. Deux matches qu'il faut absolument remporter. C'est pour cela qu'on a convoqué 25 joueurs pour pouvoir jouer ces deux rencontres à fond et apporter de la fraîcheur. On juge la qualité d'un groupe dans la difficulté. Tout le monde ne peut pas avoir le même temps de jeu. Il peut y avoir des frustrations d'où l'importance de la vie du groupe. Il fallait gagner le match au Rwanda. Cela a été fait. Maintenant, ce n'est pas la fin du monde. A partir du moment où on parle d'éliminatoires de la CAN, il n'y a plus de petite équipe. On va impliquer tous les joueurs de sorte qu'on soit tous concernés, jouer à fond ces deux matches pour que l'objectif soit atteint », estime le sélectionneur national de Côte d'Ivoire, qui voit déjà deux finales à remporter pour accéder à la compétition au Cameroun.

A la veille du match, la tension monte dans la capitale de la Côte d'Ivoire où va se dérouler la première partie de cette double confrontation entre Éléphants ivoiriens et les Fauves de Centrafrique (les 12 et 16 octobre).

Pour permettre aux deux équipes d'évoluer sur une pelouse aux normes internationales, le comité d'organisation est à pied d'œuvre sur place. Depuis mardi les tickets sont en vente et l'on compte jouer cette rencontre à guichets fermés. « Pour une capacité de 25 000 places, la FIF a émis 20 000 tickets. Il y a cette marge pour permettre à la sécurité de faire son travail sans coup férir en cas de difficulté », révèle Koné Yaya, le président de la Ligue de Bouaké. Il n'a pas manqué d'appeler à une grande mobilisation pour ce match important pour les Ivoiriens.

Afrique

La BAD fait l'état des lieux des engagements du Fonds africain de développement

Les gestionnaires du Fonds africain de développement (FAD) vont procéder à un état des… Plus »

Copyright © 2018 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.