11 Octobre 2018

Burkina Faso/Botswana: Eliminatoires CAN 2019 - Les Etalons se préparent pour redresser la tête face aux zèbres

Le 13 octobre prochain, les Etalons seront opposés, à Ouagadougou, aux Zèbres du Botswana dans le cadre de la troisième journée des éliminatoires de la CAN Cameroun 2019. C'est dans cette perspective que le sélectionneur national, Paulo Duarte, et ses poulains ont entamé leur préparation, le mardi 9 octobre 2018, au stade du 4-Août à Ouagadougou.

Presque tous étaient au premier rendez-vous des entraînements des Etalons devant conduire au samedi 13 octobre prochain, pour le match face aux Zèbres du Botswana, comptant pour la troixième journée des éliminatoires de la CAN Cameroun 2019. C'était le 9 octobre dernier, où le groupe n'attendait que Bryan Dabo et Souleymane Kouanda dont l'arrivée était prévue pour le même jour.

Pour bien commencer les choses, le sélectionneur national et ses poulains sont passés par l'étape du décrassage afin de récupérer physiquement les joueurs qui étaient sur les terrains le week-end dernier et même le lundi 8 octobre avec leurs clubs respectifs.

Et pour le coach, il sera surtout question de bien gérer les aspects physiques, surtout qu'il s'agit d'une double confrontation en quatre jours, puisqu'après le 13 octobre, les Etalons et les Zèbres se retrouveront le mardi 16 octobre à Francistown au Botswana, pour la manche retour.

Heureusement, dit-il, qu'il n'y a aucun souci de santé, pour l'instant, chez tous les joueurs convoqués, tout en espérant, souligne-t-il, qu'on n'en aura pas jusqu'au jour de la deuxième rencontre. Ce fut donc une séance d'entraînement d'environ une période d'un match de football.

Les joueurs ont été divisés en deux groupes, puis il y a eu un jeu de tennis au pied et à la tête, et des matchs de cinq contre cinq suivis d'étirements par groupes de dix joueurs.

Dans l'ensemble, ce premier contact s'est déroulé dans une ambiance bon enfant, avec des Etalons qu'on a eu du plaisir à revoir tels le capitaine Charles Kaboré, Jonathan Pitroïpa, les frères Bertrand et Alain Traoré, Yacouba Coulibaly.

Pendant que les nouveaux venus que sont le défenseur Edmond Tapsoba et le meilleur buteur et meilleur joueur de la saison 2017-2018 du Faso foot, Cheick Djibril Ouattara, semblent avoir bien intégré le groupe. On notait également un retour : celui de l'attaquant et buteur de l'ASEC Mimosas de Côte d'Ivoire, Amed Touré.

Pour ce dernier, c'est toujours un plaisir de retrouver l'équipe nationale tout en refusant d'affirmer qu'il pourrait être titulaire puisque, souligne Amed Touré, tout dépend du choix du coach.

Mais, au vu du manque de véritable attaquant de pointe constaté lors de l'expédition de Nouakchott lors de la deuxième journée, Amed Touré peut avoir les faveurs des pronostics. Maintenant, il s'agit de savoir quelle stratégie tactique Paulo Duarte mettra en place face aux Zèbres.

Et pour l'attaquant de l'ASEC Mimosas, peu importe le temps de jeu qu'on lui donnera, parce que le plus important est de savoir défendre les couleurs de l'équipe nationale.

Du côté du sociétaire du Horoya AC, Jean-Noël Lingani, quart de finaliste de la ligue des champions CAF, pour un premier jour d'entraînement, tout s'est bien passé, ajoutant qu'il y a la forme et le moral.

Maintenant, confie-t-il, il s'agit de reconquérir la première place du groupe et cela passe d'abord par une victoire à Ouagadougou avant le déplacement du Botswana.

Il faut souligner que dans ce groupe I, les Palancas Negras d'Angola et les Mourabitounes de la Mauritanie joueront la veille, soit le vendredi 12 octobre à Luanda.

Burkina Faso

Au lendemain d'une attaque, la ville de Djibo reprend son souffle

Au Burkina Faso, au lendemain de l'attaque contre la brigade de gendarmerie de la ville de Djibo, dans la province du… Plus »

Copyright © 2018 Le Pays. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.