11 Octobre 2018

Togo: Liberté des prix

Lomé, la capitale togolaise, compterait 15.000 bars et buvettes qui emploient 75.000 personnes.

Il existe même un organisme professionnel, le syndicat national des tenanciers et restaurateurs du Togo (Synatresto), pour les représenter.

Ce dernier accuse la brasserie BB (bières et sodas) de vouloir tuer la concurrence en imposant les mêmes tarifs à l'ensemble de la profession, qu'ils soient grossistes ou distributeurs.

'Nous voulons que les prix soient uniquement fixés sur la base du principe de la concurrence qui a toujours fait grandir l'économie , a sdéclaré jeudi Kossi Agbéko Ségbéaya, le secrétaire général de ce syndicat.

Les buvettes, les restaurants ou les discothèques sont libres de vendre de la bière ou du Coca Cola au prix qu'il veulent.

Les responsables de BB n'étaient pas joignables jeudi pour confirmer cette information.

Togo

Le Togo s'arme pour lutter contre la criminalité faunique

Le ministère de l'Environnement et des Ressources Forestières (MERF) a organisé un atelier de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Togonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.