11 Octobre 2018

Burkina Faso/Botswana: Etalons # Zèbres/ Paulo Duarte - « Nous voulons occuper la place qui nous revient »

A quelques jours de la double confrontation des Etalons avec les Zèbres du Botswana, le sélectionneur national, Paulo Duarte, affiche une très grande confiance. Pour lui, le Burkina doit s'imposer le samedi 13 octobre dans le match qui commence à 18h au stade du 4-Août et arracher la victoire à Francistown le 16 prochain.

«Dans cette double confrontation, nous comptons faire le maximum de points afin d'occuper la place qui nous revient». Ce sont là les propos du sélectionneur national, Paulo Duarte, à 48 heures du choc face au Botswana.

C'était lors de la conférence de presse d'avant-match qu'il a animée le jeudi 11 octobre. Même s'il admet qu'il n'y a pas de rencontre facile, il estime qu'avec l'effectif qu'il a, il peut prétendre à la victoire à domicile et à l'extérieur. Mais pour cela, il sait qu'il faudra surtout gérer ses hommes aussi bien sur les plans physique que psychologique.

Même s'il est handicapé par l'absence de quelques éléments comme Aristide Bancé, Préjuce Nacoulma ou Hassane Bandé, il estime qu'avec la qualité des joueurs qu'il a, le groupe est fort. «Aujourd'hui, j'ai une équipe qui me permet de jouer avec beaucoup de qualité.

On jouera sur nos valeurs, qui sont l'exigence tactique, nos qualités et la gestion des cartons jaunes», a-t-il dit. Sur ce dernier aspect, 5 Etalons sont sous la menace d'un carton jaune : Steeve Yago, Patrick Malo, Bakari Koné, Charles Kaboré et Banou Diawara. Un 2e avertissement de l'un ou l'autre le privera du déplacement du 16 octobre.

Mais sur cet aspect, le capitaine Kaboré pense qu'on ne peut pas jouer avec le frein en main. «Quand je suis sur le terrain, je ne pense pas au carton jaune. On doit juste faire moins d'erreurs et fournir beaucoup d'efforts».

Le Burkina affronte un adversaire qui est la lanterne rouge du groupe. De l'avis du sélectionneur, c'est un bon coup à jouer, car les Zèbres seront obligés d'ouvrir le jeu et qu'ils chercheront aussi à gagner. «Ça va nous donner des opportunités d'attaquer, même si on sait que les Botswanais viennent motivés à Ouaga. »

Sans donner le 11 de départ de cette rencontre, Duarte a confirmé la titularisation de Banou Diawara à la pointe de l'attaque. «Il est très fort au stade du 4-Août. Et le public le lui rend bien. J'ai parlé avec lui et il est en confiance ».

Concernant le poste de latéral gauche, le technicien portugais souligne qu'il a discuté avec Yacouba Coulibaly pour comprendre son état d'esprit. Mais il avoue que le remplaçant dans le couloir gauche, Jean Noël Lingani, est dans une bonne forme physique.

En tout cas, que ça soit x ou y, les Etalons promettent un grand match ce samedi. Ce qui sera déterminant pour le déplacement du 16 sur le terrain de l'adversaire.

Burkina Faso

Au lendemain d'une attaque, la ville de Djibo reprend son souffle

Au Burkina Faso, au lendemain de l'attaque contre la brigade de gendarmerie de la ville de Djibo, dans la province du… Plus »

Copyright © 2018 L'Observateur Paalga. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.