11 Octobre 2018

Afrique: Eliminatoires CAN 2019, Burkina Faso - Botswana

Les Etalons du Burkina Faso croisent les crampons avec les Zèbres du Botswana, demain samedi 13 octobre 2018 à 18h au stade du 4-Août dans le cadre de la 3e journée des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) Cameroun 2019.

En marge de cette rencontre, le sélectionneur national du Burkina Faso, Paulo Duarte, était face à la presse, hier à l'hôtel Silmandé à Ouagadougou. Le technicien portugais a prévenu qu'il jouera pour la gagne et rien d'autre.

Il est inutile de rappeler qu'un autre résultat que la victoire ne sera pas à l'avantage des Etalons du Burkina Faso face aux Zèbres du Botswana, samedi 13 octobre prochain à 18h au stade du 4-Août de Ouagadougou . Cela à cause de la gifle que leur ont infligée les Maurabitounes de la Mauritanie lors de 2e journée des éliminatoires de la Coupe d' Afrique des nations (CAN) Cameroun 2019.

En marge de cette rencontre, le sélectionneur national du Burkina Faso, Paulo Duarte était face à la presse hier à l'hôtel Silmandé de Ouagadougou. Dernier de la poule I, le technicien portugais a affirmé connaître l'adversaire. «Bien qu'ils ont zéro point, le match ne sera pas facile. Nous aurons à faire à une équipe motivée. Elle a ses qualités et aussi ses défauts.

La dernière rencontre entre ces deux nations en septembre 2016 a tourné à l'avantage du Burkina Faso (2-1) à Ouagadougou», a-t-il laissé entendre. Quant à ses poulains en regroupement depuis le mardi 9 octobre 2018, Paulo Duarte a son effectif au complet, en dehors d'Aristide Bancé, Boureima Bandé, blessés et Préjuce Nacoulma sans club.

«Tous les joueurs convoqués ont répondu présents. Ils sont tous aptes» a rassuré le coach Duarte. A Ouagadougou, Paulo Duarte compte engranger les 3 points.

«Nous allons jouer pour la gagne avec un jeu ouvert. Et nous avons les moyens pour atteindre notre objectif» a-t-il confié. Contrairement au précèdent match à Nouakchott, le Burkina Faso aura à sa disposition sa charnière offensive avec les frères Traoré (Alain et Bertrand) et Jonathan Pitroipa.

Malgré le retour de ces cadres, Paulo Duarte compte jouer avec les joueurs qui ont montré une bonne forme physique que technique durant le stage. Tout comme le bastion offensif, celui défensif n'a pas non plus répondu à l'attente avec deux buts encaissés.

Mais la tête pensante des Etalons n'entend pas cela de cette oreille. «Ma défense n'a pas de problème de qualité mais celui de concentration.

Nous sommes en train de travailler à y remédier» a-t-il informé. Des cinq joueurs qui sont sous la menace de suspension en cas d'un second avertissement, trois sont des défenseurs. Il s'agit de Steeve Yago, Bakary Koné et Issoufou Dayo.

Charles Kaboré et Banou Diawara complètent cette liste des cinq. Ce qui n'affectera pas la prestation du capitaine des Etalons. Il a promis de se donner sans réserve sans penser à la menace de suspension. Au public, Paulo Duarte a reconnu sa grande importance.

«Nous allons faire plaisir au public. Quand il est là nous sommes forts» a-t-il avoué. Présent à conférence de presse, Moussa Rabo, chargé de l'organisation à la Fédération burkinabè de football, a tenu à donner des consignes au vu de la situation sécuritaire que traverse le pays.

«Le stade du 4-Août sera isolé et deviendra une zone piétonne depuis l'école nationale de la Police. Des fouilles corporelles s'effectueront aussi bien au niveau des grilles que des escaliers», a-t-il informé en attendant un communiqué officiel.

Les Etalons s'envoleront dans la même nuit à bord d'un vol spécial pour Francistown, localité situé à 140 km de la capitale Gaborone pour le match retour prévue pour le 16 octobre 2018.

Botswana

Eliminatoire CAN 2018 - Le Burkina se complique la tâche à Francistown

Les Etalons du Burkina ont été contraints au nul vierge 0-0 face aux Zèbres du Botswana lors de la… Plus »

Copyright © 2018 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.