11 Octobre 2018

Afrique Centrale: L'Angola expulse des migrants irréguliers et... des réfugiés

L'Angola veut assainir son secteur du diamant et cela a des répercussions sur les immigrés. Plus de 180.000 citoyens de la République démocratique du Congo voisine seraient retournés chez eux parmi lesquels des réfugiés.

Depuis deux semaines, les autorités angolaises ont lancé une opération dite "transparence" dont le but est de rapatrier les migrants en situation irrégulière qui s'adonnent à l'exploitation illicite de mines de diamant. La décision a été prise le 25 septembre par le président Joao Lourenço.

Mais la police est accusée de violences dans l'exécution de cette opération. Le coup de filet a même touché des réfugiés congolais pourtant sous la protection du HCR.

D'après l'antenne angolaise du Haut commissariat des nations unies pour les réfugiés, la présence d'une dizaine de réfugiés parmi les personnes expulsées vers la RDC aurait été signalée par des membres de leurs familles restées en Angola. La représentante du HCR que la DW a interrogée, affirme que des recherches sont en cours pour avoir une estimation exacte de la situation.

Angola

La ZEE devient membre de l'Association africaine des zones économiques

La Zone Economique Spéciale (ZEE, sigle en portugais) Luanda-Bengo est devenue en février dernier, membre… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.