12 Octobre 2018

Tunisie: Quand les portables supplantent le fixe

Prenons l'exemple de l'accès à l'information. C'est incontestablement une législation avant-gardiste au diapason des standards internationaux les plus modernistes. Mais le cœur y est-il vraiment ?

Nos mentalités se prêtent-elles à cet exercice audacieux de transparence totale et absolue ? Sûrement pas.

Allez demander à un fonctionnaire de vous laisser consulter les détails sur lesquels se base telle ou telle décision administrative prise dans son service, il vous enverra sur les roses. Mais il aura tort. Or, des attitudes de la sorte se ramassent à la pelle.

Et l'on ne pourra, dans ces conditions, jamais éradiquer les passe-droits, la mauvaise gestion et la corruption. Car ces trois méfaits découlent d'une seule et même attitude, à tous les niveaux de la hiérarchie : le «fait du prince». C'est-à-dire le pouvoir occulte, que la démocratie réprouve et combat.

La révolution démocratique nous a apporté la liberté, la dignité et la représentation démocratique. Mais l'effervescence sociale et l'opportunisme des clans ont conduit à la catastrophe économique et à un affaiblissement de l'Etat et de l'administration. C'est pourquoi cette dernière, autant que le personnel politique est spécialement sur ses gardes.

C'est cette peur de la «disgrâce» qui disqualifie la transparence et rend difficile le combat contre la corruption.

La loi donnant au citoyen le droit d'accéder à l'information ne lui fournit pas un organigramme global des administrations et organismes nationaux, ni un bureau d'orientation pouvant le guider, encore moins les numéros des lignes fixes des responsables des divers services et départements... Ces numéros que les Télécom vous fournissent aisément mais qui sont le plus souvent caducs.

Pis, aucune ligne fixe ne répond plus, puisque partout les portables personnels ont supplanté les lignes de service. Alors, bonjour l'accès libre à l'information.

Tunisie

CAF Ligue des Champions - Le Primeiro de Agosto se méfie grandement de l'arbitrage en Tunisie

Vainqueur de la manche aller (1-0) chez lui, le Primeiro de Agosto entrera dans l'histoire du football angolais en cas… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.