13 Octobre 2018

Maroc: La pièce de théâtre "Saad Lbnat" du réalisateur Hicham El Jebbari présentée à Libreville

Le groupe théâtral "Masrah Al Madina" a présenté, mercredi soir à Libreville, sa pièce "Saad Lbnat", réalisée par Hicham El Jebbari, une œuvre comique traitant de la thématique de l'avidité et de l'enrichissement illicite.

Inspiré de la pièce "Nta Wzahrak" du défunt dramaturge marocain Mohamed Ahmed Al Basri et adaptée de la célèbre comédie, en trois actes et en prose, de Pierre Carlet de Marivaux "Le Jeu de l'amour et du hasard", "Saad Lbnat" est interprétée par Mohamed Atir (lhaj Lhachmi, le père avide), Meryem Zaïmi et Jalila tlemsi (filles de lhaj Lhachmi), Jamila El Haouni (la ménagère), Farid Regragui (ingénieur agronome) et Said Ait Bajja (le chauffeur).

La pièce narre l'histoire d'un père très avide et peu regardant sur les moyens pour arriver à ses fins, y compris à arranger les mariages de ses deux filles sans leur consentement pour s'enrichir davantage et se soustraire aux impôts. Excédées par cette situation, les filles ont décidé en connivence avec la ménagère de recourir à la ruse pour, à la fois, sensibiliser leur père quant à ses actes et lui faire éviter la prison.

La pièce qui s'inscrit dans le cadre du théâtre de vaudeville fondé sur un comique de situations, a séduit les membres de la communauté marocaine installée au Gabon venus assister à cette présentation, comme en témoignent les éclats de rire et les applaudissements nourris ayant ponctué la présentation. Dans une déclaration à la MAP, le metteur en scène Hicham El Jebbari s'est dit heureux de se produire pour la première fois à Libreville, la première étape d'une tournée africaine de la troupe, qui se produira ce jeudi soir à Abidjan, puis le 14 octobre à Dakar avant de clôturer sa tournée à Tunis le 24 courant. Et d'ajouter que la pièce, réalisée fin 2016, s'est produite dans plusieurs villes marocaines et européennes, expliquant qu'après le décès de l'artiste Abdelkebir Chedat qui jouait le rôle de Lhaj Lhachmi, la troupe a marqué une pause de près d'un an avant de reprendre ses activités.

Le réalisateur a tenu à remercier la communauté marocaine installée à Libreville pour l'accueil des plus chaleureux réservé à la troupe, notant que c'est une occasion de prendre contact avec les Marocains d'Afrique très assoiffés du patrimoine et de l'art marocains et de rencontres avec les artistes du pays.

Maroc

La France, principal investisseur au Maroc entre 2010-2017

Paris constitue le second fournisseur du Royaume, juste derrière l'Espagne Plus »

Copyright © 2018 Libération. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.