Cote d'Ivoire: Les Éléphants barrissent quatre fois

13 Octobre 2018

Les poulains de Kamara Ibrahim, avec la manière, ont laminé les Fauves (4-0). C'était le vendredi 12 octobre, à Bouaké, dans le cadre des éliminatoires de la Can 2019.

Hormis Nicolas Pépé (blessé) et Wilfried Zaha (qui a effectué son retour), Kamara Ibrahim, le sélectionneur national, a reconduit son équipe-type qui a eu raison du Rwanda (2-1), le 9 septembre à Kigali. Ainsi, l'on a retrouvé dans le bastion défensif, le portier Sylvain Gbohouo, les latéraux Serge Aurier et Ghislain Konan et les centraux Wilfried Kanon et Eric Bailly.

Dans le secteur médian, le trio Serey Dié-Franck Kessié-Séri Jean-Michaël a assuré d'entrée la liaison entre l'attaque (Jonathan Kodjia-Wilfried Zaha et Max Alain Gradel) et la défense. Le système de 4-3-3 mis en place a bien fonctionné. Les Eléphants, au sortir du premier quart d'heure, ont pris la mesure de leurs adversaires.

Ils se sont créé deux nettes occasions de but mais Jonathan Kodjia a eu le pied carré (15e et 17e minutes. Mais, il aura le sourire dans sa troisième tentative. Bien lancé, il lobe astucieusement le gardien centrafricain, Lembey Geoffrey (26e). Juste récompense. Ce but galvanise l'équipe ivoirienne qui, de retour des vestiaires, assiègera le camp des Fauves. Auparavant, soit à la 45e minute, le portier ivoirien Sylvain a sauvé de justesse son équipe devant le remuant Geoffrey Kondogbia.

Après quoi, les Ivoiriens se montreront omniprésents sur tous les ballons. Ils gagneront tous les duels à l'image de Serey Dié et Franck Kessié dans l'entre-jeu et du duo défensif, Eric Bailly et Ghislain Konan.

Dans ses perches, Gbohouo, contrairement à ses précédentes sorties, rassure. Et en attaque, Max Gradel et Zaha causent des dégâts dans le camp adverse. En moins de dix minutes, le sort des poulains de Raoul Savoy est scellé. Sur un corner, la tête rageuse d'Eric Bailly fait mouche (2-0). Cheick Doukouré, suppléant de Séri Jean-Michel (inexistant), corse l'addition (3-0) sur un service de Wilfried Zaha.

Les visiteurs, impuissants, assistent à la démonstration des Pachydermes. Cependant, Serey Dié (le bûcheron) victime d'un vilain geste adverse, abandonne ses coéquipiers (63e). Cela n'enlève rien à la rage de vaincre des Eléphants. A la suite d'un travail préparatoire de Max Gradel, le jeune Maxwel Cornet (remplaçant de Jonathan Kodjia) va clore le festival offensif (4-0). Le public bouakéen est aux anges.

Dans les dernières minutes, les Centrafricains tentent de sauver l'honneur. En vain ! La défense ivoirienne reste intraitable.

Avec cette belle victoire, les Éléphants comptent désormais six points avec un goal différentiel de + 4. Ils occupent, la première place dans le groupe H en attendant le résultat Rwanda-Guinée. Quant aux Fauves (3 points -4), ils sont troisièmes.

JEAN-BAPTISTE BEHI

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.