Congo-Kinshasa: Deuxième vague de l'épidémie d'Ebola dans le Nord-Kivu

Photo: MONUSCO/Alain Coulibaly
Le Directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus (au centre), le Dr Matshidiso Moeti (à gauche), directrice régionale de l’OMS pour l'Afrique et Adam Salami, de la MONUSCO évaluent la reponse àa Ebola, au Nord-Kivu, en RDC, le 11 août dernier

Dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), le Nord-Kivu se retrouve frappé par une deuxième vague de l'épidémie du virus Ebola, selon les autorités sanitaires.

La maladie s'est déplacée de la ville de Mangina et s'est étendue à Beni, où deux nouveaux cas viennent d'être confirmés. Depuis le retour de l'épidémie, 211 cas et 131 décès ont été recensés.

Pour le docteur Eric Delaporte, directeur de recherche à l'Institut de recherche (IRD), l'insécurité qui prévaut dans ces régions ne permet pas de lutter efficacement contre la propagation du virus.

Clairement, l'épidémie n'est pas contrôlée et dans un contexte particulièrement inquiétant.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.