14 Octobre 2018

Nigeria: Libération de plus de 800 enfants soldats dans le nord-est du pays

Photo: Photo HCR/Helen Caux
Des enfants nigérians réfugiés au Niger.

Le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef) se réjouit de la libération de 833 enfants-soldats dans le nord-est du Nigeria.

Les 833 enfants-soldats libérés dans le nord-est du Nigeria avaient été recrutés par la Force d'intervention civile, un groupe armé regroupant plusieurs milices locales pour se défendre contre Boko Haram.

Cette opération intervient à l'issue de plusieurs mois de plaidoyer de l'Unicef et de ses partenaires auprès du groupe armé afin de les convaincre de ne pas recruter de mineurs.

L'organisation onusienne a déjà identifié 1 500 enfants dans les rangs de la Force d'intervention civile, dont ces fameux 833 qui sont donc officiellement sortis.

Accompagnement psychologique

Mais la mission de l'Unicef et de ses partenaires auprès de ces enfants ne s'arrête pas là. « C'est essentiel pour nous de suivre le dossier de chaque enfant et de prendre des nouvelles régulièrement afin de suivre leurs progrès, explique Pernille Ironside, responsable pays pour l'Unicef au Nigeria. Nous voulons qu'ils réussissent, qu'ils tirent le meilleur de l'accompagnement qu'ils reçoivent ».

« Ils ont été témoins d'actes de violence, certains ont même participé, poursuit-elle. La mise en place d'une aide psychologique fait partie de l'accompagnement car il faut qu'ils se rétablissent émotionnellement et psychologiquement pour pouvoir reprendre une vie d'enfant normal, aller à l'école, être avec leurs familles ».

En savoir plus

L'ONU salue la démobilisation de plus de 830 enfants soldats à Maiduguri

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a annoncé la démobilisation de plus de 830 enfants… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.