Cote d'Ivoire: Elections couplées - La CEI veut porter plainte contre les fauteurs de trouble

Forces de lordre ivoiriennes lors devenement a Abidjan
14 Octobre 2018

Le vice-président de la Cei chargé des opérations électorales Sourou Koné, a indiqué que la commission électorale indépendante (Cei), l'institution chargée d'organiser les élections en Côte d'Ivoire va porter plainte contre les « casseurs d'urnes » et autres fauteurs de troubles. C'était le samedi 13 octobre, sur les antennes de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (Rti), suite aux violences constatées dans certaines localités, notamment à Lakota où l'on a enregistré un mort à l'issue des élections couplées.

« Nous aurions voulu que sur l'ensemble du territoire, ces élections se passent dans la convivialité. Malheureusement, nous avons eu un deuil à Lakota. Mais, la CEI saura prendre ses responsabilités. Nous déposerons des plaintes partout où il y a eu des casses. Nous ne pouvons pas accepter que des citoyens se fassent justice car quand il y a des élections, il y a des voies légales de recours », a fait savoir Le vice-président de la Cei chargé des opérations électorales Sourou Koné.

Il faut noter que depuis ce dimanche 13 octobre, la Cei a commencé à proclamer les résultats, par le biais de Me Victoire Alley. Sur 41 résultats proclamés, le Rhdp remporte 22 communes, 6 pour le Pdci et 13 pour les indépendants.

Certains candidats ont reconnu leur défaite comme le cas d'Alain Lobognon, candidat à Fresco commune. «J'ai finalement perdu la bataille du 13 octobre à Fresco. Les populations ont choisi le changement à la tête de la commune que j'ai servie pendant cinq ans. Je remercie tous ceux qui ont cru en moi», pouvait-on lire sur sa page twitter.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.