15 Octobre 2018

Afrique du Sud: Restitution de terres en pays zoulou par le président Ramaphosa

En Afrique du Sud, la réforme de la redistribution des terres n'est toujours pas votée au Parlement. L'ANC a promis d'exproprier sans compensations certains fermiers blancs du pays. Mais le processus prend du retard. Le président Cyril Ramaphosa a alors commencé la restitution de terres appartenant à l'État, comme ce dimanche dans la région du Kwazulu Natal dans le sud du pays.

La communauté de Mkhwanazi attendait le retour de ses terres depuis 103 ans, à l'époque où les Britanniques se les étaient appropriées. Les presque 5000 hectares de forêt leur ont été remis par Cyril Ramaphosa ce dimanche. Le président de la Republique a fait le déplacement, pour cette restitution symbolique, la première d'une longue série, promet-il.

Car Ramaphosa le reconnaît, la réforme de la terre est « lente et laborieuse » depuis la fin de l'apartheid. Sur les 80 000 demandes de restitution déposées en 1994, seules 8% ont abouti.

Si le débat actuel se concentre sur les fermiers blancs, menacés d'être expropriés sans recevoir de compensation, Cyril Ramaphosa a prouvé ce dimanche qu'il y avait une autre voie à la redistribution des terres. Celles de Mkhwanazi appartenaient au gouvernement, c'est le cas pour 15% des terres sud-africaines.

« Nous allons accélérer le processus » a répété le président, affirmant que 25 autres terres gouvernementales allaient être restituées dans les semaines à venir.

Afrique du Sud

Mondial U17 féminin - L'Afrique du Sud prend un point d'entrée

A défaut de remporter son premier match au Mondial U17 féminin, l'Afrique du Sud a pris un point contre le… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.