15 Octobre 2018

Sénégal: Forum mondial de l'investissement - Plus de 5000 personnes attendues à Genève

Plus de 5 000 participants de 160 pays se réuniront à Genève du 22 au 26 octobre à l'occasion du Forum mondial de l'investissement 2018 organisé par la CNUCED, au Palais des Nations, à Genève (Suisse). Ils discuteront de nouvelles initiatives d'envergure pour investir dans le développement.

Cette conférence de haut niveau s'inscrit dans un contexte d'inquiétude croissante face à la baisse des flux d'investissements et à leur impact sur les efforts déployés pour réaliser l'ambitieux Agenda 2030 pour le développement durable, adopté par la communauté internationale il y a trois ans.

"Les flux mondiaux d'investissements étrangers directs ont chuté de 23 % en 2017", a déclaré le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres. "Les investissements transfrontaliers dans les économies développées et en transition ont fortement diminué, tandis que la croissance était presque nulle dans les économies en développement. Avec une reprise très modeste prévue pour 2018, cette tendance à la baisse est une préoccupation à long terme pour les décideurs politiques du monde entier, en particulier dans les pays en développement".

D'après une étude de la CNUCED, le secteur privé devrait investir à hauteur de 3,9 milliards de dollars par an dans les pays en développement pour générer l'activité économique nécessaire à la réalisation des objectifs de développement durable, qui sont au cœur de l'Agenda 2030. Les niveaux actuels montrent un écart d'investissement d'environ 2,5 milliards de dollars.

A l'occasion de son dixième anniversaire, le Forum mondial de l'investissement, qui se tient tous les deux ans, reste un lieu privilégié pour forger des partenariats entre les acteurs de l'investissement et du développement dans le but de combler cet écart.

Rassemblement unique d'acteurs de haut niveau représentant la communauté mondiale de l'investissement et du développement, le forum offre l'occasion de nourrir un dialogue ouvert, de réfléchir à des initiatives porteuses de solutions et de favoriser des alliances mondiales pour promouvoir la prospérité pour tous. Cette édition comprend une soixantaine de manifestations, dont trois sommets, cinq tables rondes ministérielles, des sessions animées par le secteur privé et plusieurs cérémonies de remise de prix.

Au-delà de la mise en lumière des priorités pour attirer et canaliser les investissements qui favoriseront le développement durable, les sessions du forum se concentreront également sur les actions orientées vers des transformations durables et des modes de financement innovants pour le développement, tels que l'utilisation de la technologie blockchain, les obligations durables et le financement mixte.

Parmi les conférenciers et les invités spéciaux figurent plus de 30 cadres supérieurs de multinationales, dont Aviva, De Beers, Coca Cola, ContourGlobal, Jumia, Lavazza, PwC, Siemens Financial Services, UBS, ainsi que les dirigeants de bourses comme celles de Bombay, Johannesburg, Luxembourg, Nasdaq Nordic, SIX et Shenzen, et des dirigeants de fonds de pension et de fonds souverains.

Quatorze chefs d'État et de gouvernement ont confirmé leur participation, notamment ceux de l'Arménie, du Bangladesh, du Botswana, du Cambodge, du Kenya, du Lesotho, de l'ex-République yougoslave de Macédoine, du Malawi, de la Mongolie, du Monténégro, de la Namibie, de la République centrafricaine, de la Sierra Leone et de la Suisse.

Ils seront rejoints par plus de cinquante ministres de pays développés et en développement et 21 chefs d'organisations internationales. L'importance et la pertinence de ce forum pour les communautés internationales de l'investissement et du développement se reflète dans le nombre et la diversité des organisations qui se sont associées à la CNUCED pour cet événement.

Outre les organismes des Nations Unies, 50 autres organisations seront présentes, dont le Commonwealth, l'Organisation internationale du Travail, l'Union interparlementaire, le Comité international olympique, l'Organisation internationale des commissions de valeurs, l'Union internationale des télécommunications, l'Organisation de coopération et de développement économiques, le Forum économique mondial, l'Organisation mondiale du commerce et le Groupe de la Banque mondiale. Ces partenariats vont faire émerger des questions nouvelles et passionnantes pour les participants, notamment un examen approfondi de la relation entre le sport et le développement, organisé conjointement avec le Comité international olympique et, à l'occasion de la Journée annuelle des Nations Unies, le 24 octobre, une session sur le rôle des investissements dans la paix et la sécurité.

Cinq volets indépendants se dérouleront parallèlement au forum principal, avec un programme spécial pour les parlementaires, une conférence universitaire multidisciplinaire, un village de l'investissement, la session marquant le 35e anniversaire du Groupe de travail intergouvernemental d'experts des normes internationales de comptabilité et de publication (ISAR) et le Forum des jeunes 2018 de la CNUCED, organisé sous le thème «entrepreneuriat des jeunes».

Les précédents Forums mondiaux de l'investissement se sont tenus à Accra, au Ghana (2008), à Xiamen, en Chine (2010), à Doha, au Qatar (2012), à Genève, en Suisse (2014) et à Nairobi, au Kenya (2016).

Sénégal

Augmentation généralisée de salaires – Le oui…mais du patronat

Le patronat sénégalais a proposé aux travailleurs un taux global de 3% au lieu de 25% de hausse… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Journal de l'Economie Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.