Sénégal: Kaolack / Sécurité routière et réduction de la mortalité sur les routes - «Laser international» insiste sur le port des casques

15 Octobre 2018

Après Dakar où la sensibilisation a démarré par des sujets tels que le port de la ceinture de sécurité, le téléphone au volant et l'utilisation des passerelles piétons, l'organisation « Laser International » a poursuivi samedi, à Kaolack la 4ème édition de sa campagne nationale thématique sur la sécurité routière.

Intitulée en cette présente édition « Cinq semaines de sécurité routière », cette campagne est un maillon des actions prioritaires inscrites sur le nouveau plan de sécurité routière que la direction des Transports routiers déroule présentement sur le territoire national. Elle s'articule autour de cinq (5) thématiques considérées comme principaux facteurs d'accident à partir desquels il convient aujourd'hui d e diligenter une sensibilisation préventive.

Après les dernières mesures de 2017 relatives au port obligatoire des casques et le sentiment que leur application n'est pas encore effective du côté des conducteurs de deux roues, l'organisation en charge du pilotage de ce programme s'est déplacée à Kaolack pour encore insister et convaincre davantage sur le port obligatoire des casques et autres comportements de sécurité qu'il convient d'adopter sur la circulation.

Outre ce besoin de sécuriser les déplacements dans les grandes agglomérations, l'objectif global de ce programme est aussi de réduire à 35 % le nombre de blessés graves et décès sur les routes avant 2020, période sans doute identifiée comme la décennie d'Actions Sécurité Routière. Il s'agira aussi d'amortir à 50 % cette population de victimes afin de mieux garnir le prochain rapport du Sénégal sur les objectifs de Développement Durable Horizon 2030. Jusqu'au 19 octobre prochain, cette sensibilisation à l'exigence de porter des casques de sécurité sera alternée sur l'ensemble des gares routières de la commune, et les plateaux de radio à travers des émissions thématiques planifiées. A côté de la sensibilisation, ce programme mise aussi sur les contrôles de routine pour un respect strict de la loi.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.