16 Octobre 2018

Maroc: Les assemblées annuelles BM-FMI de 2021 attribuées au Maroc

Le Royaume est le deuxième pays africain à abriter ces assemblées après le Kenya en 1973

L'attribution des assemblées annuelles du Groupe de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (BM-FMI) de 2021 au Maroc a été officialisée, dimanche à Bali, lors d'une cérémonie de signature organisée au terme des assemblées annuelles des deux institutions internationales à Bali.

L'accord a été paraphé par le président du groupe de la BM, Jim Yong Kim, la directrice générale du FMI, Christine Lagarde, et le ministre de l'Economie et des Finances, Mohamed Benchaâboun.

L'édition 2021 constituera ainsi une vitrine et une opportunité pour exposer les réformes structurelles engagées par le Maroc, ainsi que les différentes avancées réalisées par le Royaume, rapporte la MAP. Elle contribuera également à enrichir les débats et les échanges avec les décideurs et experts internationaux sur les moyens susceptibles de promouvoir la coopération internationale et régionale.

Les assemblées annuelles de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (BM-FMI) en 2021 à Marrakech vont constituer un rendez-vous majeur pour faire le point de la situation de l'économie mondiale et envisager l'avenir, a déclaré le président du groupe de la Banque mondiale, Jim Yong Kim.

"Je suis très enthousiaste de prendre part aux assemblées annuelles du Groupe de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (BM-FMI) de 2021 à Marrakech, où nous allons tous faire le point et porter un regard sur l'avenir", a souligné le président du groupe de la BM en marge d'une cérémonie de signature à Bali pour officialiser l'attribution de l'organisation des prochaines assemblées des deux institutions en 2021 au Maroc.

Il a également fait savoir que la rencontre de Marrakech constituera bien une occasion idoine pour s'informer de près sur les réalisations du Maroc, notamment dans le secteur de l'énergie solaire, précisant que le pays a accompli des avancées considérables dans ce domaine.

"Le Maroc est une source d'inspiration pour le monde dans le domaine de l'énergie solaire", a-t-il relevé, en évoquant également les grands chantiers et programmes socioéconomiques en cours dans le Royaume.

Intervenant à la même occasion, le ministre de l'Economie et des Finances, Mohamed Benchaâboun, a fait savoir que le Royaume s'engage à prendre l'ensemble des mesures nécessaires pour réussir ce rendez-vous annuel mondial, tirant profit de son expérience avérée dans l'organisation de grandes manifestations planétaires, comme ce fut le cas avec la COP22.

"Le Royaume ne ménagera aucun effort pour faire des prochaines assemblées BM-FMI en 2021 un grand succès, et s'offrir, par la même occasion, une belle vitrine pour exposer les réformes structurelles engagées par un Maroc en perpétuelle dynamique", a-t-il souligné.

En avril dernier, le Maroc a été choisi pour abriter l'édition 2021 des assemblées annuelles BM-FMI qui coïncidera avec le 60e anniversaire de l'adhésion du Royaume à ces deux institutions internationales.

Ce choix vient couronner un long processus d'évaluation des dossiers de candidatures présentées par 13 pays. Un choix qui atteste de la confiance du GBM et du FMI dans la capacité du Maroc à réussir l'organisation d'événements d'envergure mondiale.

Le Royaume est le deuxième pays africain à abriter ces assemblées après celles en 1973 à Nairobi, au Kenya.

Maroc

Bilan avec Brahim Fassi Fihri, Président de l'Institut Amadeus

La 11ème édition du Forum des MEDays a vécu. Après quatre jours d’échanges, le… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Libération. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.