Nigeria: Le chef de l'ONU condamne le meurtre d'une employée du CICR

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres.
17 Octobre 2018

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a fermement condamné le meurtre d'une employée du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) au Nigéria.

Retenue en otage depuis le mois de mars, Hauwa Mohammed Liman a été tuée lundi dans le nord-est du Nigéria par ses ravisseurs.

Pour le chef de l'ONU, « les responsables de cet assassinat doivent être traduits en justice », a dit son porte-parole, Stéphane Dujarric, dans une déclaration de presse rendue publique mardi.

Plus tôt dans la journée sur Twitter, le Président du CICR, Peter Maurer, a condamné le « meurtre insensé » d'Hauwa Mohammed Liman. Un acte que M. Maurer a qualifié de « mépris pour l'humanité ».

M. Guterres a fait part de sa préoccupation pour la sécurité et le bien-être des otages restants et a demandé leur libération immédiate. Le nord-est du Nigéria est en proie à l'insécurité causée par le groupe terroriste Boko Haram. Une insécurité dont les civils sont les premières victimes et qui n'épargnent pas les travailleurs humanitaires leur venant en aide.

« Le Secrétaire général souligne que toutes les parties au conflit doivent protéger les travailleurs humanitaires qui fournissent une assistance humanitaire vitale à des millions de personnes dans le besoin dans le nord-est du Nigéria. », a ajouté son porte-parole.

Le chef de l'ONU a exprimé ses plus sincères condoléances à la famille, aux amis et aux collègues de Mme Liman ainsi que sa solidarité avec le président et le personnel du CICR.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: UN News

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.