Comores: Le chef de l'ONU appelle à la reprise d'un dialogue inclusif

la ville de Mutsamudu.
17 Octobre 2018

Face aux informations faisant état de tensions à Anjouan, une île de l'archipel des Comores, le Secrétaire général de l'ONU a exprimé sa préoccupation mercredi et appelé toutes les parties concernées à faire preuve de calme et de retenue dans l'intérêt de la paix et de la stabilité aux Comores.

Dans une déclaration à la presse de son porte-parole, António Guterres a exhorté tous les acteurs politiques à reprendre le dialogue inter-comorien entamé sous l'égide du Haut-Représentant de l'Union africaine, Ramtane Lamamra.

Il a également demandé au gouvernement, aux partis politiques et aux organisations de la société civile de mettre en œuvre les mesures d'apaisement convenues, en appui à un processus de dialogue inclusif.

Selon la presse, les forces de l'ordre comoriennes sont intervenues lundi en ouvrant le feu dans la capitale de l'île d'Anjouan, Mutsamudu, pour démanteler des barricades érigées dans plusieurs rues et aux portes de la ville. Trois personnes auraient été tuées dans des affrontements. L"île est sous couvre feu.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Organisations Internationales et l'Afrique

Plus de: UN News

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.