17 Octobre 2018

Congo-Brazzaville: Le gouvernement entend reconstruire l'Ecole nationale de Mouyondzi

Le ministre de l'Enseignement primaire, seconde et de l'alphabétisation, Anatole Collinet Makosso, a indiqué récemment qu'un protocole d'accord a été signé avec la Fondation Congo Assistance pour réhabiliter l'établissement qui forme des enseignants.

Soucieux du fait que la formation des enseignants au niveau de l'Ecole normale supérieure (ENS) et des écoles nationales d'instituteurs (ENI) ne comble plus les attentes comme par le passé, le gouvernement envisage de réhabiliter l'Ecole nationale de Mouyondzi, dans le département de la Bouenza. Le but étant, entre autres, de redonner à cet établissement sa vocation de structure de formation initiale de recyclage des enseignants.

« La réhabilitation de cette structure qui a formé pendant des décennies des promotions successives d'enseignants de qualité, parmi lesquels Mme Antoinette Sassou N'Guesso, qui a fait, d'ailleurs, par cet acte de mécénat son retour au royaume d'enfance, s'inscrit dans le cadre du programme national de valorisation du capital humain et d'amélioration de la qualité de l'éducation », a indiqué le ministre. Il a précisé que le financement de ce projet a été presque bouclé et le plan architectural était en pleine validation avant d'être présenté à l'ensemble des partenaires.

Anatole Collinet Makosso s'exprimait à l'occasion de la présentation du rapport sur l'analyse de la formation initiale des enseignants du primaire et du secondaire dans les ENI et l'ENS, établi dans le cadre du Projet d'appui à l'amélioration du système éducatif cofinancé par le gouvernement et la Banque mondiale.

Congo-Brazzaville

Un téléthon pour aider les écoles du Pool

A Brazzaville, l'association Hope Congo a lancé mardi 13 novembre un téléthon qui va se… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.