18 Octobre 2018

Ile Maurice: Légumes - 10 à 12% plus chers dans les prochains jours

Vous aurez remarqué que le prix des légumes a pris l'ascenseur depuis plusieurs semaines. Une nouvelle majoration n'est pas à écarter. Selon les estimations de la Small Planters' Association, il se pourrait que les légumes connaissent encore une hausse de 10 à 12 % dans les prochains jours.

Le secrétaire de l'association, Kreepalloo Sunghoon, attribue principalement la présente augmentation au climat. «Nous sommes déjà entrés dans la période estivale. Il fait chaud et il ne pleut pas. La productivité est affectée car l'irrigation n'est pas aussi simple avec les coupures d'eau.»

Il souligne qu'en période normale, plusieurs hectares devraient être sous culture mais tel n'est pas le cas. «Les problèmes que nous avons rencontrés en début d'année continuent à peser lourd pour les planteurs.» Kreepalloo Sunghoon avance que plusieurs planteurs ont perdu une partie de leurs économies ces derniers mois.

Les maladies et les parasites jouent aussi contre les planteurs. «Ils ne trouvent pas de pesticides puissants contre ces problèmes.» Il avance qu'avec l'introduction du Use of Pesticide Bill, les planteurs seront contraints de ne pas avoir recours aux pesticides. «On nous a dit d'enlever les produits chimiques. Mais nous n'avons eu aucune alternative.»

Selon lui, il faudrait que des facilités soient offertes aux planteurs afin qu'ils puissent produire dans des shelters ou dans des serres hydroponiques. «Mais c'est coûteux. Il y a des tentes qui permettent de protéger les légumes de la pluie mais aussi d'un trop plein de soleil.»

Ile Maurice

Vishal Shibchurn - «Il n'y a pas de gang du Sud, c'est une invention de la police...»

Vishal Shibchurn s'est constitué prisonnier hier matin, vendredi 16 novembre, au poste de police de Rose-Belle.… Plus »

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.