18 Octobre 2018

Angola: Un écrivain défend un plus grand échange entre les cinéastes

Luanda — L'écrivain angolais Boaventura Cardoso a défendu mercredi à Luanda, un plus grand échange entre l'Angola et l'Italie dans le domaine de la cinématographie, afin de dynamiser le cinéma national.

Boaventura Cardoso a fait ces déclarations lors de l'habituel "maka a quarta-feira" organisé par l'Union des écrivains angolais (UEA), au cours duquel il a déclaré que l'exhibition de films de production italienne était une excellente occasion de réunir les réalisateurs italiens et nationaux dans le domaine de la formation, création de débats et de recherches sur le cinéma.

L'écrivain pense que l'union des cinéastes sera toujours un atout pour la relance du cinéma angolais, qui a besoin d'un nouvel apport pour son développement.

Il a rappelé que le cinéma en Angola avait connu une bonne période dans les années 90 et 2000 au cours desquelles étaient projetés dans les salles nationales certains films et produits beaucoup d'autres.

L'auteur a dit qu'il était difficile de faire un film, mais avec une bonne formation et un bon soutien, on peut faire un travail "merveilleux". En ce qui concerne le contenu, l'Angola est un pays historiquement riche.

Des écrivains, des producteurs, des cinéastes et des étudiants en art ont participé au débat.

Angola

Expulsés d'Angola, des Congolais plongés dans la misère au Kwango

Depuis le mois d'octobre 2018, des milliers des Congolais, de l'Angola manu militari, atterrissent sans défense,… Plus »

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.