19 Octobre 2018

Ile Maurice: Infrastructures - De nouvelles routes pour fluidifier le traffic

Après la construction du St-Julien by-pass et le contrat alloué à la compagnie Transinvest Construction Ltd pour la construction de la route de contournement de Cap-Malheureux, au coût de Rs 194 millions, d'autres routes sortiront de terres bientôt. Alors que quelques-unes sont toujours au stade de gestation. Le but est de rendre le trafic routier plus fluide.

La Road Development Authority (RDA) a lancé un appel d'offres pour la construction de La Croisette-Grand-Baie Link Road. Celui-ci prend fin le 31 octobre. Le projet comprend la construction d'une route, longue de 1,5 km, de La Croisette jusqu'à Grand-Baie, en passant par le rondpoint de La Croisette. La conception a été réalisée par le consultant Servansingh Jadav & Partners Consulting Engineers Ltd. Les travaux devront durer dix mois. Pour l'heure, deux lots ont été identifiés et soumis au ministère du Logement et des terres, pour l'acquisition obligatoire des terrains.

Avec la mise en opération du complexe sportif de Côte-d'Or, il y a un besoin urgent de revoir le trafic dans cette région. Du coup, la Traffic Management and Road Safety Unit (TMRSU) a dû effectuer un comptage du trafic routier afin de connaître le nombre de véhicules qui traverse Côte-d'Or. Il s'avère que les autorités se penchent sur la construction d'une route de raccordement à Alma. La RDA et la TMRSU devraient travailler de concert pour envisager cette possibilité.

Coût de Rs 1,8 milliard

La RDA se penche également sur un Masterplan pour le développement des routes dans l'Ouest, notamment dans la région de Tamarin. Autre route de contournement envisagée, celle de Flic-en-Flac- Beaux-Songes, couvrant une distance d'environ 9,7 km. Le but ? Fournir une sortie et une entrée alternative à Flic-en-Flac. Ce bypass s'intégrera avec la route de La Vigie-La Brasserie- Beaux-Songes, au coût de Rs 1,8 milliard. Cette route permettra ainsi une circulation importante venant des régions des hautes Plaines-Wilhems et du Sud, vers l'Ouest et vice versa.

Autre avantage : décongestionner Quatre-Bornes. Outre la construction de la route, il y aura aussi la réhabilitation de l'avenue Crécerelles et de l'avenue Radar. Aussi, des travaux seront faits le long de la Cascavelle Branch Road jusqu'au raccordement à la route Palma. Une jonction, un autopont, deux ponts devraient voir le jour.

Le cahier des charges comprend également la construction de passages souterrains, de ronds-points, de drains, entre autres. Pour ce by-pass, il s'avère qu'un mémoire qui devrait être soumis au conseil

des ministres a déjà été approuvé. Et les coûts devront être partagés entre l'État et la compagnie Médine. Pour l'heure, il nous revient que rien n'a été finalisé.

Comme préconisé dans le Budget 2018-2019, un plan directeur pour les routes de contournement dans le Sud-Est est en préparation. Des discussions avec le ministère des Finances devraient aider à débloquer des fonds. Il est prévu que Rs 500 millions soient injectées dans ce projet qui vise à décongestionner les régions du Sud.

Le Bois-Chéri by-pass sera le premier à être réalisé, afin de contourner ce village pour finir à Camp-Banane. Soixante-treize terrains ont été identifiés pour l'acquisition obligatoire. Il nous revient que la recherche d'autres terrains est envisagée par la RDA. L'organisme prévoit la construction d'une nouvelle chaussée unique de 2,2 km de long, d'un pont et de deux nouveaux ronds-points.

En ce qui concerne les autres projets, la Glen-Park- Robinson Link Road progresse à grands pas. Selon les chiffres avancés par la RDA, 55 % des travaux ont été achevés. La TMRSU et la Traffic Branch travaillent actuellement sur un plan de circulation à sens unique. Quant à la troisième voie, entre Mer-Rouge et Jin Fei sur 3 km, les travaux ont été complétés à 56 %.

Richelieu aucune route construite... pour l'instant

La décision a été prise en début de semaine. Pour l'heure, la RDA n'ira pas de l'avant avec la construction d'une route de 120 mètres de long et de 5,5 mètres de large pour relier la zone industrielle de Richelieu à la zone résidentielle. Cela, depuis que la Richelieu Branch Road n'est plus accessible. La nouvelle route devait traverser une partie du cimetière de Richelieu. Du coup, une autre route devrait être construite pour contourner le cimetière, au coût de moins d'un million de roupies. Mais elle ne le sera pas dans l'immédiat. En effet, il s'avère qu'un plan alternatif a été trouvé afin de ne pas toucher aux tombes qui se trouvent sur le tracé. Ainsi, aucune d'elles ne sera démolie car des tracés alternatifs ont été proposés à la RDA. Ce qui signifie que l'organisme devra se pencher sur la meilleure option pour cette nouvelle route. En attendant une décision finale, les morts peuvent toujours reposer en paix.

Des expropriations en cours dans la région de La Vigie-La Marie

Les autorités vont de l'avant avec le projet de route La Vigie-La Brasserie-Beaux-Songes. Cette route débutera à La Vigie et devra contourner Curepipe, La Marie, Henrietta et Hollyrood jusqu'à Beaux-Songes. La RDA doit faire une expropriation («compulsory acquisition») de 31 terrains pour la première phase du projet, soit de La Vigie jusqu'à La Marie, en contournant Curepipe sur 6,2 km. Le processus est en cours auprès du ministère du Logement et des terres. Quant à la seconde phase, elle débutera à La Marie et rejoindra la route Palma et le rond-point de Beaux-Songes sur une distance de 9,2 km. Le consultant GIBB a identifié 28 parcelles de terrains pour cette partie des travaux.

L'évaluation financière du projet a débuté cette semaine. Le coût passera à Rs 1,8 milliard, au lieu des Rs 1,3 milliard prévues initialement car le tracé a été revu. La RDA a réaligné celui-ci afin de permettre à cette route de devenir une quatre-voies. Cinq ponts seront construits ainsi que des ponceaux. Si des dispositions ont été faites pour des structures de drains, des passages souterrains, ronds-points et bretelles seront également construits. L'objectif de cette nouvelle route est de réduire le temps de trajet entre l'Ouest, les régions du centre et le Sud, incluant celui entre Rivière-Noire et l'autoroute M1. Autre raison : réduire le coût d'embouteillage avec l'amélioration de la connectivité entre Quatre-Bornes, Vacoas et Curepipe.

Ile Maurice

RSF condamne un durcissement de la législation sur les contenus en ligne

Adoptés le 6 novembre dernier, des amendements à la loi sur l'information et les… Plus »

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.