19 Octobre 2018

Burkina Faso: Fasofoot (8e journée) - Mousso Ouédraogo défie les Faucons

Le championnat national de football de D1, lors de sa 8e journée, va mettre aux prises l'AS Sonabel et le RCK le dimanche 21 octobre au stade I. Joseph-Conombo. Chacune de ces 2 formations sportives, qui revient d'une défaite, tentera de se refaire une santé en décrochant la victoire.

2 points séparent l'AS Sonabel du RCK. Les Electriciens en ont 11 et les Faucons 9. Leur point commun, c'est qu'ils reviennent chacun d'une défaite lors de la 7e journée. Pire, l'AS Sonabel a enregistré 2 contre-performances d'affilée.

Une série que son coach, Mousso Ouédraogo «Mourinho», veut vite interrompre. «Dans ma jeune carrière, j'ai fait rarement 2 défaites de suite. On va donc jouer pour éviter une autre déconvenue», a dit le transfuge de l'USFA.

Il reconnaît que l'adversaire a des individualités qu'il fera valoir sur le terrain. Ce qui amène les Electriciens à prendre cette rencontre au sérieux.

«On va se regrouper le plus vite quand on perd le ballon, miser sur la verticalité quand on a la balle. Mais on restera prudent dans le jeu. Ce qui déterminera le sort du match, c'est la tactique et la psychologie qui animera les 2 formations », a-t-il fait remarquer.

A l'inverse, l'entraîneur des gardiens du RCK, Rachid Compaoré, reconnaît que les 2 clubs ont besoin de victoire. Il ne se fie pas au rang actuel du Rail, car la saison n'est qu'à son début. «Actuellement, nous sommes 9e, mais c'est l'arrivée qui va compter. Nous travaillons à trouver l'efficacité au niveau de l'attaque ».

Par contre, il s'insurge contre l'exode des joueurs en début de saison. « Le RCK était parti pour être une bonne équipe dans la sous-région.

Mais nous avons perdu plus de 16 joueurs. Malheureusement, certains d'entre eux ne jouent pas là où ils se trouvent. C'est regrettable pour un footballeur», affirme-t-il. Mais les Faucons pensent qu'ils ont leur mot à dire malgré leur effectif rajeuni.

Ce dimanche, le coach principal de cette équipe, Moussa Sanogo, sera face à son ancien club. Mais de l'avis de Rachid Compaoré, ce n'est pas un avantage.

«Il faut jouer. La tactique de l'AS Sonabel n'est pas forcément la même que du temps de Sanogo. Donc si on ne veut pas être surpris, il faut éviter de croire qu'on connaît bien notre adversaire», a-t-il conclu. Avant cette rencontre, Salitas FC sera face à l'ASEC de Koudougou.

Burkina Faso

Hausse du prix des hydrocarbures - La CCVC va protester le 29 novembre...

Le jeudi 8 novembre dernier, le gouvernement a procédé à une augmentation du prix du litre du super… Plus »

Copyright © 2018 L'Observateur Paalga. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.