19 Octobre 2018

Sénégal: Macky Sall ambitionne de poursuivre le renouveau du tourisme

Le Chef de l'Etat sénégalais, le président Macky Sall, à l'occasion de la cérémonie officielle de lancement du Projet de développement du tourisme et des entreprises (PDTE), à Saly-Portudal, une station balnéaire située sur la Petite-Côte, a réaffirmé son ambition de poursuivre le "renouveau du tourisme" sénégalais, qui sera basé sur l'attractivité des pôles touristiques.

"Dans cette perspective, nous devons œuvrer ensemble pour assurer une pleine valorisation de nos énormes potentialités balnéaires, écologiques, culturelles et religieuses", a proposé Macky Sall en présence des responsables de la politique touristique de son gouvernement.

Macky Sall a appelé les professionnels et autres acteurs à "relever les défis majeurs qui interpellent le secteur touristique, en particulier l'amélioration de la qualité de l'offre, l'intensification de la promotion touristique, le renforcement de la sécurité, la lutte contre l'insalubrité, le développement des ressources humaines et la protection de l'environnement".

Présentant Saly comme étant "la principale destination touristique" du pays, le chef de l'Etat a rappelé que des "mesures incitatives" avaient été prises par le gouvernement depuis la saison touristique 2013-2014 pour améliorer l'attractivité du tourisme sénégalais.

"Depuis lors, poursuit le chef de l'Etat, mon gouvernement a pris d'importantes mesures afin de favoriser une véritable relance de ce secteur qui constitue un puissant outil de transformation structurelle de notre économie."

Il a cité, parmi les "mesures incitatives" prises en 2013-2014, la baisse des redevances aéroportuaires, pour les prix des billets d'avion, la suppression du visa d'entrée au Sénégal, la mise en place du crédit hôtelier doté d'un financement de cinq milliards de francs CFA.

Macky Sall a également évoqué l'adoption d'une nouvelle loi sur le statut fiscal des entreprises touristiques installées dans la région méridionale du pays, en Casamance, dont il a fait une "zone touristique d'intérêt national prioritaire" (ZTINP), pour y relancer le secteur.

Les procédures administratives en vue de l'accès aux services publics touristiques ont été allégées et simplifiées, ce qui a permis d'agréer 150 entreprises hôtelières et touristiques en 2018, selon le chef de l'Etat.

Il a également loué l'impact des investissements faits par l'Etat dans le développement des infrastructures, en citant notamment l'aéroport international Blaise-Diagne (AIBD) de Diass, l'autoroute Mbour-AIBD et le lancement d'une nouvelle compagnie aérienne nationale, Air Sénégal.

En procédant au lancement de ce projet, le Chef de l'Etat a expliqué que celui-ci va prendre en charge la restauration des plages de la station balnéaire de Saly-Portudal, sur une longueur de cinq kilomètres dans le cadre du PDTE, et les travaux permettront l'installation de nouvelles infrastructures touristiques mais également de protéger les infrastructures existantes des effets de l'érosion côtière qui gagne la station balnéaire.

Le PDTE est doté d'un financement de plus de 40 milliards de francs Cfa et les travaux doivent durer 12 mois. Cette cérémonie qui s'est tenue au cœur même de la station touristique, plus précisément au Golf club, marque le démarrage officiel de la mise en œuvre de ce projet financé par l'Association internationale de développement (IDA, ) sur demande du Sénégal, qui a sollicité et obtenu un financement (IDA) d'un montant de 74 millions de dollars afin de créer les conditions nécessaires à l'augmentation des investissements privés dans le tourisme à Saly et au développement renforcé des entreprises du Sénégal.

Le PDTE est articulé autour de trois composantes, que sont le "développement durable" de destinations touristiques, "l'appui à la création et à la croissance d'entreprises", et la "gestion de projet", a renseigné la directrice des opérations de la Banque mondiale, Mme Louise Cord qui a pris part à la cérémonie de lancement dudit projet.

Sénégal

Rapport Cnuced - Le Sénégal en bonne dans la liste des PMA

La CNUCED publie aujourd'hui son Rapport 2018 sur les pays les moins avancés. Les 47 pays ci-après sont… Plus »

Copyright © 2018 Le Journal de l'Economie Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.