Algérie: Scènes de violence au stade de Bordj Bou Arreridj - La DGSN dépêche une commission d'enquête

Photo: Wikipedia
Stade du 20 août 1955 à Bordj Bou Arreridj

Alger — Le Directeur général de la Sûreté nationale, le Colonel Mustapha El Habiri a dépêché, dimanche, une commission d'enquêté dans la wilaya de Bordj Bou Arreridj, suite aux scènes de violence ayant entaché samedi la fin de la rencontre opposant le CA Bordj Bou Arreridj (CABBA) et le MC Alger (MCA), indique un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

Le DGSN, Mustapha El Habiri a "dépêché dimanche une commission d'enquête à Bordj Bou Arreridj, conduite par le chef de cabinet de la DGSN, suite aux scènes de violence ayant entaché la fin de la rencontre qui a opposé hier samedi le CABBA et le MCA au stade du 20 août 1955 à Bordj Bou Arreridj", précise la même source.

La fin de la rencontre CABB Arréridj - MC Alger a connu des actes de violence et d'agressions dont ont été victimes des joueurs du MCA, à l'image de Abderrahmane Hachoud, blessé à la main droite et nombre de supporters de l'équipe hôte.

Des jets de pierres ont éclaté entre les supporters des deux équipes, ayant conduit à l'intervention des services de la protection civile qui ont transporté nombre de blessés vers l'hôpital.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.