21 Octobre 2018

Ile Maurice: Pollution plastique - Coca-Cola épinglé

Coca-Cola, PepsiCo et Nestlé. Il s'agit, selon Greenpeace et la coalition Break Free From Plastic, des groupes les plus responsables de la pollution plastique au niveau mondial. Break Free From Plastic a établi un Top 10, suivant une opération mondiale de collecte de déchets (NdlR, 239 opérations dans 42 pays lors de la Journée internationale de nettoyage des plages le 15 septembre).

Break Free From Plastic, qui réunit les ONG établies dans 42 pays à travers le monde, a rendu public son rapport en début de semaine. Il s'avère ainsi que les groupes Coca-Cola, PepsiCo et Nestlé représenteraient quelque 45 % des déchets retrouvés rien que sur le continent européen.

Également dans le Top 10, la multinationale française Danone, les américaines Mondelez International, Mars Incorporated, Colgate-Palmolive et Procter & Gamble, la multinationale anglo-néerlandaise Unilever, de même que la société italienne de confiseries Perfetti van Melle.

Pour la coalition Break Free From Plastic, les multinationales sont responsables de l'impact négatif des emballages sur l'environnement. Constat fait à partir des marques figurant sur les déchets retrouvés en pleine nature lors des 239 opérations de nettoyage à travers le monde.

Sur son site, la coalition Break Free From Plastic insiste sur le fait que «recyclable ne veut pas nécessairement dire recyclé». De faire ressortir, à titre d'exemple, que seulement un tiers des bouteilles recyclables PET le sont. Raison pour laquelle Break Free From Plastic et plusieurs ONG souhaitent qu'un nouveau système de production des emballages soit créé.

Montré du doigt par Greenpeace et la coalition Break Free From Plastic, le groupe Coca-Cola s'est dit déterminé à participer au défi d'éliminer les déchets plastiques des océans. D'ici à 2030, Coca-Cola s'est ainsi engagé à «collecter et recycler une bouteille ou canette pour chaque bouteille ou canette vendue».

Qui plus est, d'ici à 2025, Coca-Cola, PepsiCo et Nestlé ont pris l'engagement que leurs emballages seront recyclables, réutilisables et compostables, voire biodégradables

Quelques chiffres

° Il s'avère que plus de 80 % du plastique produit depuis les années 1950 n'a pas été recyclé, et encore moins détruit. Résultat : ces produits plastiques ont terminé dans la nature et les océans.

° Cette année, presque 320 millions de tonnes métriques ont été produites à travers le monde.

° Selon des projections des ONG environnementales, la production de plastique devrait augmenter de 40 % dans les dix prochaines années.

Ile Maurice

RSF condamne un durcissement de la législation sur les contenus en ligne

Adoptés le 6 novembre dernier, des amendements à la loi sur l'information et les… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.