21 Octobre 2018

Angola: Le ministre d'Etat nie la xénophobie contre les ressortissants congolais

Dundo — Le ministre d'Etat et chef de la Maison de sécurité du Président de la République, Pedro Sebastião a nié samedi, à Dundo, province de Lunda Norte la xénophobie contre les ressortissants de la RD Congo en situation irrégulière au pays et a démenti les rapatriements obligatoires.

Pedro Sebastião, également coordinateur, de l'"Opération Transparence" a déclaré en conférence de presse que son déplacement visait à évaluer l'avancement du processus, réaffirmant que les citoyens congolais et les autres étrangers illégaux qui exploitaient et vendaient illégalement des diamants retournent volontairement à leurs pays.

Il a aussi précisé que les informations faisant état du prétendu massacre des congolais étaient complètement "fausses".

Le gouvernement angolais a l'intention avec cette opération de rétablir la légalité et l'ordre dans l'exploitation des diamants, en permettant le contrôle effectif de l'une des richesses du pays, mais sans violer les droits de l'homme.

En ce qui concerne la situation qui prévaut en RDC, un pays avec lequel l'Angola partage une frontière de 1.200 kilomètres, alors qu'il se prépare à organiser des élections en décembre, il a déclaré que "l'opération se déroulait à un moment où le pays créait les conditions nécessaires " pour relancer l'économie.

Quant à l'éventuelle intention du gouvernement de la RDC de rapatrier les Angolais en situation irrégulière, dans le cadre de l'action de réciprocité, il a admis que cela pouvait se produire, à condition que les résidents angolais soient en marge des lois migratoires.

L'Angola partage 1.200 kilomètres de frontière avec la RDC, un espace très long, a-t-il souligné, affirmant que l'Exécutif avait promis de nouveaux efforts au terme de l'opération Transparence, prévue jusqu'en 2020, pour mettre fin aux violations constantes au niveau de la zone commune.

Angola

Expulsés d'Angola, des Congolais plongés dans la misère au Kwango

Depuis le mois d'octobre 2018, des milliers des Congolais, de l'Angola manu militari, atterrissent sans défense,… Plus »

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.