21 Octobre 2018

Congo-Kinshasa: Congé autorisé, soins en Afrique du Sud - SCTP - La tête de Dread Karulaje mise à prix !

Depuis le 12 octobre dernier, la presse nationale a fait écho de l'arrestation de 2 cadres de la Bcdc et 5 autres de la SCTP, ex-Onatra par le Parquet Général de Kinshasa/Matete, sur demande des services du Conseiller Spécial du Chef de l'Etat chargé de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption.

Pour l'ex-Onatra, particulièrement, il s'agit du Directeur des avoirs financiers, du Conseiller juridique, du comptable réviseur, du Directeur de la Trésorerie et de l'Inspecteur de la Trésorerie, qui sont écroués à la Prison Centrale de Makala pour détournement présumé des deniers publics.

Les mêmes services du Professeur Luzolo Bambi ont, en même temps, lancé un avis de recherche via Interpol du Directeur du département financier qui serait, semble-t-il, en cavale.

Mais, une analyse froide de la question suscite quelques interrogations. Et c'est ce qui, contre toute attente, surprend certains des proches de M. Dread Karulaje-a-Wetshy.

Car, en tout état de cause, en date du 10 juillet 2018, ce dernier avait demandé au Directeur Général de la SCTP, son chef direct, l'autorisation d'aller se faire soigner en Afrique du Sud.

Et puis, cette autorisation lui avait été accordée, le 11 juillet 2018. Bien plus, le 8 août 2018, sur demande de l'intéressé, la Direction des ressources humaines de la SCTP avait accordé à M. Dread Karulaje-a-Wetshy un congé de récupération sur ses arriérés de congé de 3 ans, lettre signée par le Directeur du Département de ressources humaines, M. Kahozi Kabula, faisant foi.

Par ailleurs, une note de la direction médicale de l'ex-Onatra datée du 18 juillet 2018 et portant le numéro 180/0844015/DM/2018 demandé au Département financier de décaisser 219.000 Rands pour l'hôpital Times Square de Johannesburg où le Directeur du département Dread Karulaje-a-Wetshy devait être admis pour des soins médicaux.

Et, la demande de la Direction médicale a été concrétisée par l'émission d'un chèque de 29.795.755 USD tiré sur Afriland First Bank, le 9 août 2018 au profit de M. Dread Karulaje-a-Wetshy qui, en principe, se trouve déjà à Johannesburg pour des soins à l'hôpital Times Square.

Ainsi, apparaît-il clairement que le Directeur du Département financier de la SCTP n'est pas en cavale. Si bien que s'il y a un dossier judiciaire contre lui, il serait prêt à se présenter librement devant la justice, comme l'a confirmé ce week-end, Me Vincent de Paul Alumba, son Avocat-Conseil.

En attendant, la tête de Dread Karulaje-à-Wetshy qui, apparemment, est mise à prix, n'est pas à sacrifier au mépris des principes dus à un Etat de Droit et respectueux des droits de l'homme. Normalement, en cas de différend, la procédure judiciaire en vigueur en RD. Congo doit être respectée, rappelle, à haute voix, le même Avocat.

Congo-Kinshasa

Expulsés d'Angola, des Congolais plongés dans la misère au Kwango

Depuis le mois d'octobre 2018, des milliers des Congolais, de l'Angola manu militari, atterrissent sans défense,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.