22 Octobre 2018

Cameroun: Fichier électoral - Toilettage méthodique

Ce processus indispensable à l'organisation du scrutin a été mené avec rigueur par Elections Cameroon.

Au bout du processus, le fichier électoral a présenté 6 617 854 électeurs, après l'opération de toilettage. De manière précise, Elections Cameroon (ELECAM) a procédé à l' « élimination des déchets » afin d'avoir un support apuré et crédible. D'après les explications du directeur général adjoint des Elections, Abdoulkarimou, la révision annuelle des listes électorales, comme on le sait, débute le 1er janvier et s'achève le 31 août de chaque année.

Elle se poursuit jusqu'à la convocation du corps électoral. Car, d'après l'article 74 du Code électoral, il faut dire que les listes électorales sont permanentes et font l'objet d'une révision annuelle sur l'ensemble du territoire national.

« Lorsqu'on inscrit, il faut consolider et toiletter le fichier. Il y a des électeurs nouveaux qui sont inscrits qu'il faut loger dans les bureaux de vote. Il faut procéder aux mo difications concernant des électeurs qui ont changé de lieux d'habitation et de vote, également vérifier l'orthographe des inscrits», a expliqué Abdoulkarimou.

Au lendemain de la convocation du corps électoral, le 09 juillet 2018, deux principales mesures ont été prises. Il s'est agi de la suspension des inscriptions sur les listes électorale, et de la mise en œuvre du processus de toilettage.

Sur cet aspect, et sur instructions de la direction générale des Elections, les listes sont remontées au niveau du Centre national de biométrie, pour la consolidation du fichier électoral et l'organisation définitive des bureaux de vote. Ceci a permis d'avoir le nombre exact des électeurs qui ont pris part au scrutin du 7 octobre dernier.

Cette étape a consisté à analyser les statistiques brutes par le Centre national de biométrie, et d'éliminer les doublons. L'importance du fichier électoral est capitale dans la crédibilité d'un processus électoral. ELECAM a donc tenu à l'affiner, afin de maîtriser l'effectif des votants. Par ailleurs, grâce à ce travail méthodique, des problèmes souvent dénoncés comme celui de « vote multiple » ont été évités.

A la lumière de l'article 73 du Code électoral, « nul ne peut être inscrit sur plus d'une liste électorale ou plu sieurs fois sur une même liste. » Par ailleurs, cette loi dispose également que lorsqu'un électeur a été inscrit plusieurs fois sur la même liste, il ne peut subsister qu'une seule inscription. Car, la radiation des autres a lieu d'office.

Cette rigueur dans le traitement du fichier et l'observance de la loi a par exemple fait naître des plaintes de certains ci toyens détenteurs de cartes d'électeurs, et dont les noms ne figuraient pas sur une liste électorale.

C'est que, l'article 73 alinéa 3 indique que « lorsqu'un un électeur a été inscrit sur plusieurs listes, seule la dernière inscription est prise en compte, sauf option contraire de l'électeur. La radiation sur les autres listes a lieu d'office».

Cameroun

Egypte-Tunisie, leadership en jeu

C'est un classique du football africain. L'Egypte, sept fois sacrée en 23 participations, et la Tunisie,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.